Dossiers

Maneige 1972-1983

Le temple du Rock Québécois # 21
Maneige 
Publié le 14 janvier 2021

 

Recherche par René Maranda

 

Maneige est le 21e agroupe-artiste élu au Temple du Rock Québécois

 Maneige

Maneige est un groupe de rock progressif et jazz fusion canadien, originaire du Québec. Formé en 1972 par Jérôme Langlois et Alain Bergeron. Maneige est le groupe de rock progressif québécois à la plus grande longévité, ayant performé pendant plus d’une décennie.

Alain Bergeron et Jérôme Langlois Bergeron jouait de la flûte et du saxophone, tandis que Langlois était claviériste. Ils ont été rejoints par le batteur Gilles Schetagne, le percussionniste Paul Picard et le bassiste Yves Leonard, pour former le quintette initial.

Le groupe a joué quelques concerts au début des années 1970, en ouverture pour le groupe progressif néerlandais Ekseption et pour Soft Machine le 15 février 1974 au Cegep Maisonneuve.

Ils ont sorti leurs deux premiers albums sur étiquette The Harvest. Leur première libération éponyme contenait une piste latérale et a établi leur approche expérimentale.

Le frère de Jérôme, Vincent Langlois, a été ajouté en tant que deuxième claviériste et joueur instrument à vent, et une gamme d’ instruments de percussion, certains accordés ont été utilisés. Le guitariste Denis Lapierre avait été ajouté à la formation. Le groupe a signé avec Capitol Records en 1974; leur deuxième album, également sorti en 1975, était Les Porches.

Après ces deux premiers albums, Jérôme Langlois est parti en raison de divergences d’opinions concernant la direction musicale du groupe, et Vincent Langlois a repris les seules fonctions de clavier. Paul Picard, de la formation originale, mais absent des deux premières sorties, a rejoint le groupe.

En 2005, Prog Québec a réédité du matériel d’archives et a publié la première composition inédite Manège.

Commentaires de nos membres

 – Commentaire de Gilles Schetagne.  Salut Géo, j’pense que ça ne revient pas à moi d’en juger mais, j’ai lu les commentaires des gens ici et c’est très touchant de constater que la majorité a le groupe en très bonne considération. Surtout que l’on refera surface bientôt. Merci de penser à nous!!!

 – Groupe vraiment oublié presque du Zappa par moments très bon.

 – Excellent groupe progressif avec passages jazz des années 70.

 – Des pionniers du genre au Québec.

 – 1974, mon premier show à vie: Soft Machine et Maneige en première partie !! Soirée inoubliable !

 – Commentaire de Normand Murray. Que du bon Prog et des harmonies classiques intercalées de Jazz en forme Robert Fripp, de même du xylophone, un certain rappel de Zappa et une panoplie de belles pièces de piano. Un groupe complet dans bien des formes de musique que les grands du monde musical on fait. Voilà de quoi est fait ce groupe, que de grandes mélodies !

 – Des musiciens très talentueux, plusieurs ont été au Conservatoire.

 – Dans l’temps que la musique avait bien des virgules et des points virgules, des silences, des croches, des doubles croches et sans paroles. Je vais ressortir mes vieux records.  Oui, ils font partie de notre histoire musicale.

 – Extraordinaire groupe de fusion qui a réussi à faire sa marque avec des albums instrumentaux, ce qui n’est pas banal ! Au fil des ans, leurs albums se sont promenés entre la section rock et la section jazz dans ma discothèque personnelle. Pas simple à classer, mais très facile à aimer : Maneige a certainement sa place au Panthéon du rock québécois !

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top