Dossiers

Harmonium Comme un sage

Mon pays, est-ce l’Heptade ? #10
Article paru le 9 janvier 2017, Pop Rock 2.0
Republié le 6 janvier 2021

 

Par Jacques Landry, journaliste à Pop-Rock de 1974 à 1984

Comme un sage

Cette relecture tout en sagesse donc de la musique d’Harmonium est-elle un prélude à de nouvelles compositions musicales? Seules ou avec d’autres ? Quelle est la prochaine étape après XL ?

« L’inquiétude fait partie de ma personnalité… je dois être au deuxième chakra », avouera Fiori avec une pointe d’ironie à Paul Arcand ce soir.

Fiori ne cesse de répéter à qui veut l’entendre, dont à Sylvain Cormier du Devoir, que : « Recomposer à nouveau, il ne vit que pour ça. Mais il attend que l’inspiration vienne. Que la petite lumière se rallume ». Sur la scène du Métropolis, Fiori a aussi affirmé : « On n’a jamais triché et on ne trichera jamais ».

Louis Valois de rajouter en conclusion du livret : « Le voyage n’est pas terminé, la suite est devant nous ».

Le transfert des équipements du studio Post-M de Louis Valois chez Fiori veut tout dire. Il n’y a pas de fumée sans feu. Sinon Louis Valois aurait donné tout ça à l’Armée du Salut. Ou à moi, je l’espère, si l’Armée du Salut n’en veut pas.

La soirée de lancement terminée, une fête de famille au restaurant Savoy dans le Métropolis a suivi pour les musiciens d’Harmonium; et les organisateurs de la maison de disques se sont retrouvés dans un restaurant à proximité, avec la satisfaction du devoir accompli. « Grand feeling de joie et de travail bien fait pour tous », me confiera l’un d’eux.

Mais. en fin de compte. Que signifie XL ? J’ai oublié de demander à Serge et Louis si l’extension XL, rajoutée au titre de l’Heptade, avait été choisie pour signifier EXCELLENCE ou pour signifier EXTRA-LARGE ? Comme dans : pizza EXTRA-LARGE. Car si c’est EXTRA-LARGE, la prochaine fois, je prendrais bien une JUMBO avec beaucoup de bacon. Du bacon sur une pizza, c’est divin.

 

Transfert # 73
BANNIÈRE : JACQUES LANDRY
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
RÉVISEUR : MURIEL MASSÉ
SECRÉTAIRE À LA RÉDACTION : RENÉ MARANDA

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top