Dossiers

1970 à 1999 Stones Journey etc.

Les ballades Rock des années 1970 à 1999
Publié le 10 octobre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

Ballades des années 70

Dream On du groupe Aerosmith.

Écrite par Steven Tyler, le chanteur, cette chanson se caractérise comme une power ballad.

Ce single, extrait du premier album Aerosmith a obtenu la 6e place du Billboard Hot 100 et est également cité à la 172e place du classement Rolling Stone des 500 meilleures chansons de tous les temps.

1er album

 

Angie du groupe The Rolling Stones 

Diverses interprétations de la chanson la considèrent comme adressée à Angela Barnett, l’épouse du chanteur David Bowie ou à Anita Pallenberg, la compagne de Keith Richards.

Ce dernier déclare que le prénom est en fait celui de sa fille Angela, née en 1972. Cette chanson qui parle d’une rupture douloureuse est en fait à double sens, elle a été écrite par Keith Richards alors en pleine cure de désintoxication à l’héroïne, comme il l’écrit lui-même dans ses mémoires.

Album Goats Head Soup

 

Love Hurts du groupe Nazareth

A été publié, version single à la fin de 1974. Chanson écrite par Boudleaux Bryant (l’auteur de la chanson Bye Bye Love) et originellement enregistrée par les Everly Brothers.

En mars 1976 la chanson atteint sa meilleure position dans le classement des 100 chansons les plus populaires aux États-Unis publié par Billboard, la 8e.

Album Hair Of The Dog

 

Ballades des années 80

Still Loving You du groupe Scorpions.

Elle apparaît sur l’album de 1984 Love at First Sting et connait un très grand succès, notamment en France où elle est le single le plus vendu de l’année 1984. Elle est encore aujourd’hui un classique du groupe et du genre de la power ballad.

Still Loving You est une composition du guitariste rythmique du groupe Rudolf Schenker pour ce qui est de la musique, et du chanteur Klaus Meine pour les paroles. Schenker a composé Still Loving You dès 1979 (c’est-à-dire cinq ans avant la sortie de l’album Love at First Sting), mais ne satisfaisant pas le groupe à cette époque, la chanson a été mise de côté jusqu’aux séquences d’enregistrement de Love at First Sting en 1983-1984.

Album Love At First Sting

 

Don’t Stop Believin’ du groupe Journey

Il est devenu un hit numéro 9 sur le Billboard Hot 100 lors de sa sortie originale après être entré dans le classement à la position 56 le 31 octobre 1981. Au Royaume-Uni, la chanson n’était pas un hit du top 40 sur sa sortie originale, mais elle a atteint le numéro 6 en 2010 suite à la popularité d’une version de couverture par le casting de la comédie dramatique américaine Glee.

Album Escape

 

Drive du groupe The Cars

La chanson, qui a été saluée par le journaliste Donald A. Guarisco d’All Music comme « une ballade magnifique qui combine une écriture sincère à une sonorité électronique séduisante », a été interprétée au concert humanitaire Live Aid en 1985.

Album Heartbeat City

 

Ballades des années 90

Wind of Change du groupe Scorpions

La chanson composé par le chanteur du groupe Klaus Meine et issue de l’album Crazy World.

L’inspiration après la visite du groupe en URSS au plus fort de la perestroïka, lorsque l’hostilité entre les blocs communiste et capitaliste s’est calmée parallèlement à la promulgation de réformes socio-économiques à grande échelle en URSS.

Album Crazy World

 

Everybody Hurts du groupe R.E.M

Une grande partie de la chanson a été écrite par le batteur Bill Berry, bien que R.E.M partageant les crédits d’écriture parmi ses membres, on ne sait pas combien il en a réellement écrit.

Buck écrit que « la raison pour laquelle les paroles sont si atypiquement simples est qu’elles s’adressaient aux adolescents » et « Je n’ai jamais regardé Buffy contre les vampires ».

Mais l’idée que le lycée est un portail vers l’enfer me semble assez réaliste. Incidemment, la chanson a été utilisée dans le film de 1992 du même nom qui a précédé le spectacle.

Album Automatic For The People

 

November Rain du groupe Guns N ‘Roses

Écrit par le chanteur principal du groupe. Axl Rose a travaillé sur la chanson depuis au moins 1983.

Depuis sa sortie, la chanson s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires dans le monde et a été décrite comme  » l’une des ballades de puissance hard-rock par excellence « 

Album Use Tour Illusion 1

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top