Dossiers

Corbeau 1979 à 1992

Temple du Rock Québécois #9
Corbeau
Publié le 12 octobre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

Corbeau est le 9e groupe-artiste élu au Temple du Rock Québécois.

Corbeau était un groupe de rock québécois très populaire à la fin des années soixante-dix.

 Le groupe a été formé en 1977 par le cinéaste, parolier et chanteur Pierre Harel, avec Michel « Willie » Lamothe à la basse et Roger « Wézo » Belval à la batterie (tous auparavant membres du groupe Offenbach) et, enfin, avec Donald Hince aux guitares. Jean Millaire a complété la composition de Corbeau après un court mandat avec Offenbach. Harel fut le chanteur jusqu’à l’arrivée de Marjolène Morin, après quoi ils partagèrent le rôle jusqu’au départ de Harel juste avant le lancement de leur premier album en 1979.

 Corbeau se sépara en 1984 après le départ de Marjo et Jean Millaire.

 Premier album sur lequel on retrouve, entre autres, les chansons Cash moé,Pareil,Agriculture et Gisèle (déjà interprétée par Louise Forestier sur son album Accroche- cœur paru quelques mois auparavant).

Albums

1979 : Corbeau

Vient ensuite l’album Fou, sur lequel on retrouve les chansons J’lâche pas, Suite 16 et la pièce-titre. Mais, déjà, Marjo se retrouve seule avec ce groupe de vieux rockers, à la suite du départ de Pierre Harel vers d’autres horizons.

1981 : Fou

 Suivra l’album Illégal avec, outre la pièce-titre, des chansons comme Slow-Motion et le grand succès du groupe Ailleurs, un slow que Marjo interprétera dans sa carrière solo. Vient ensuite un EP de 4 pièces, soit Visionnaire, Phobophobie, Tit Verra et Young Lovers.

1982 : Illégal

 Après un album en concert sur lequel on revisite les grandes chansons du groupe, Dernier Cri sonne un peu comme un requiem après le départ de Jean Millaire et de Marjo en 1984.

1984 : Dernier Cri live

 Mini Album Visionnaire 1983

Ils travailleront ensemble à la carrière solo de cette dernière. Les autres membres du groupe tentent de redonner un dernier souffle à la formation, rejoint par Pierre Harel, de nouveau au poste de chanteur.

Les fondateurs du groupe, Roger Belval, Pierre Harel et Michel Lamothe, sont réunis en 1991 dans le groupe Corbach puis participent à divers projets, dont le spectacle de Pierre Harel Harel chante Félix en colère, au Club Soda, lors des FrancoFolies 2001 et la commémoration de la Messe de l’Oratoire du groupe Offenbach, en février 2002.

 En 2009, les membres originaux ont enregistré une piste pour le nouvel album de Marjo, Marjo et ses hommes. Corbeau a réenregistré le morceau Demain.

 Prix/Honneurs/Distinctions

– Reçoit le Félix du groupe de l’année au Gala de l’ADISQ, 1981
– Reçoit le Félix du groupe de l’année au Gala de l’ADISQ, 1982
– Reçoit le Félix de l’album de l’année/rock (Illégal) au Gala de l’ADISQ, 1982

 Membres

Pierre Harel : chant (1977-1979)
Marjolène Morin : voix
Donald Hince : guitare
Jean Millaire : guitare, choeurs
Michel Lamothe : basse, choeurs
Roger Belval : batterie

 Albums

1979 : Corbeau
1981 : Fou
1982 : Illégal
1983 : Visionnaire (jeu prolongé)
1984 : Dernier cri (album live)
1992 : L’intégrale (Best of)

Commentaires de nos membres

  – Oui, un grand band Québécois incontournable!

  – Offenbach, Pagliaro représentent, à mes yeux, la base du Temple de la renommée. S’il y a hiérarchie alors ;
1 ère place Pagliaro
2e Offenbach
3e Corbeau

  – Pour moi un des très grands bands québécois, et ses 2 albums magistrales que sont Fou et Illégal.

 – Ils sont les pionniers du rock Québécois.

  – Bin, là!… Peut-on vraiment poser la question ? Corbeau n’a pas seulement relancé la carrière de Pierre Harel : le groupe a donné un nouveau souffle au rock québécois, à un moment où il commençait à montrer des signes de fatigue. Corbeau, c’était le chaînon manquant entre le hard-rock des années 1970 et l’énergie contagieuse du punk-rock. Et Marjo sur scène était tout simplement irrésistible.

  – Ils ont le rock dans leur ADN. Avec Harel, Lamothe, Wézo et l’électron libre qu’est Marjo = Combinaison gagnante.

  – Comment ne pas aimer ce groupe de musiciens d’expérience guidés par une Marjo aussi énergique.

 – Corbeau, ils ont fait de grosses traces dans le rock québécois, et même il y’a beaucoup d’anglophones que je connais, qui aiment ce groupe.

  – Une musique originale avec de très bons musiciens, et la p’tite Marjo avec une voix unique qui complète un groupe extraordinaire. Ils ont fait ROCKER en masse.  J’les aime beaucoup.

  – Parce qu’on les connaît tous, Harel, Millaire, feu Lamothe, feu Hince, Belleval et madame Morin. Pour sa parenté avec Offenbach. Pour le Rock en français: Agriculture, J’lâche Pas, Illégal, Aide-moi, etc…

  – La séduction Phase deux et quelle jolie phase, poursuivre avec une voix féminine digne des grandes rockeuses ce que la voix rauque de Jerry Boulet a réussi à nous projeter dans le blues Rock avec classe à en devenir des légendes rock du temps.

  – Cette musique est la continuité logique d’Offenbach. Le tout bien évidement en français, le nôtre. Gloire à Corbeau.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top