Dossiers

Kingsmen Fab Four Rolling Stones

Rock Interdit #6
The Kingsmen, The Fab Four, The Rolling Stones
Publié le 31 octobre 2020 

 

Recherche par René Maranda

 

1964

La version des Kingsmen de la chanson Louie Louie a fait l’objet de nombreuses controverses et a été interdite de vente et de diffusion dans l’Indiana en raison de ses paroles indéchiffrables qui contiendraient des mots orduriers. Certains pensaient avoir entendu : « At night at ten / I lay her again / F— you, girl, oh / All the way. » (« La nuit à dix heures / Je la couche à nouveau / Je te b—- , chérie, oh / Jusqu’au bout. ») En fait, les paroles véritables de Richard Berry, l’auteur de la chanson, étaient plutôt « Three nights and days, I sailed the sea / Me think of girl, ah, constantly. » ( « Pendant trois nuits et trois jours, j’ai navigué sur la mer / Moi, je pense à cette fille, ah, constamment. »).

Les Kingsmen ont toujours soutenu qu’ils ne chantaient rien d’obscène, malgré un cri hors micro après une erreur à la fin de la section instrumentale, où Jack Ely avait commencé à chanter le dernier couplet une mesure trop tôt.

Le groupe anglais The Pretty Things a vu son deuxième simple Don’t Bring Me Down devenir un succès Top 10 en Grande-Bretagne, mais elle a été interdite aux États-Unis pour ses « paroles répréhensibles » : « I met this chick the other day / And then to me, she said she’ll stay / I get this pad, just like a cave / And then we’ll have, our living made /And then I’ll lead her on the ground / My head is spinning round. » (« J’ai rencontré cette nana l’autre jour / Et puis à moi, elle a dit qu’elle resterait. / J’ai cet appartement, qui ressemble à une grotte. / Et puis, nous y ferons notre vie / Et puis, je la coucherai sur le plancher / Ma tête tourne. »).

Plusieurs salles de danse au Royaume-Uni interdisent de faire jouer la chanson Bits and Pieces des Dave Clark Five par crainte que les adolescents martelant le rythme avec leurs pieds n’endommagent les planchers de danse en bois.

La compagnie Capitol Records a lancé une chanson intitulée Letter To The Beatles par les Four Preps. Les paroles décrivent un garçon déplorant le fait qu’il ait perdu sa petite amie au profit des Fab Four. Lors de son premier jour, le record a atteint la 85e position du palmarès Billboard Hot 100.

Et il semblait que les Preps allaient avoir un autre succès. Malheureusement, ils avaient inclus quelques mesures de I Want To Hold Your Hand sans autorisation et les Preps furent menacés de poursuites en justice par le gérant des Beatles, Brian Epstein. Capitol fut contrainte de retirer le simple des magasins et ses employés furent mis à contribution pour fracasser les exemplaires des 45 tours à coups de masse.

 

1965

La chanson Leader of the Packdes Shangri-Las a été interdite par les réseaux de télévision ABC-TV et Rediffusion-TV au Royaume-Uni parce qu’elle glorifiait les gangs de motards. Malgré l’interdiction, la chanson a quand même réussi à atteindre la première place aux États-Unis et s’est hissée quatre fois dans les palmarès au Royaume-Uni entre 1965 et 1976, atteignant la troisième position en 1972 (à ce moment-là, l’interdiction de la BBC avait été levée).

Le premier succès des Rolling Stones, I Can’t Get No Satisfaction, est retiré des listes de chansons de nombreuses stations de radio, après avoir reçu des plaintes au sujet des « paroles sexuellement suggestives ».

Barry McGuire, ancien membre des New Christie Minstrels, voit son premier succès solo Eve of Destruction retiré des rayons des détaillants et des listes de chansons de nombreuses stations de radio, en raison de son thème de « fin du monde » et de ses paroles antigouvernementales.  

 

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top