Dossiers

Cat Stevens

Le Rock interdit # 23
Publié le 23 mars 

 

Recherche par René Maranda

1989

La station de radio KDAY de Los Angeles cesse la diffusion de la pièce Truly Yours de Kool G. Rap et D.J. Polo suite au tollé soulevé par la communauté gaie.

À New Iberia, en Louisiane, le conseil municipal a adopté une ordonnance d’urgence stipulant que tous les documents tombant sous la définition de l’obscénité selon la législature de l’État doivent être retirés de la vue des célibataires de moins de 17 ans. Toute violation de cette ordonnance est passible d’une peine de 60 jours de prison et d’une amende de 500 $.

Après que l’auteur/compositeur/interprète Yusuf Islam, anciennement connu sous le nom de Cat Stevens, ait supposément approuvé les menaces de mort du gouvernement iranien à l’encontre de l’écrivain Salman Rushdie, de nombreuses stations de radio ont retiré ses chansons de leurs listes de diffusion. Tom Leykis, animateur d’une tribune radiophonique à la station de radio KFI, a convié ses auditeurs à une soirée de destruction de disques de Cat Stevens.

Cette année-là également, le Missouri adopte une loi interdisant la vente de disques au contenu douteux qui n’ont pas d’étiquettes d’avertissement parental ou de paroles imprimées sur la pochette de l’album. Une législation similaire a été envisagée dans le Maryland, le Delaware, la Floride et le Kansas.

1990

Vingt et un États américains introduisent des projets de loi interdisant la vente de disques contenant « des paroles violentes, sexuellement explicites ou perverses. »

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top