Dossiers

Presley The Coasters Darin

Rock Interdit #4
Elvis Presley, Bobby Darin, Ricky Valance  
Publié le 6 octobre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

1958

La direction de la station de radio KWK de Saint-Louis, Missouri, avait banni toute musique rock and roll de sa liste de lecture. Les animateurs ont donné à chaque disque de rock and roll de la discothèque de la station un « tour d’adieu » sur leur table tournante avant de les briser en morceaux. Le directeur de la station, Robert Convey, a qualifié l’action de « simple élimination de la musique indésirable ».

Un magazine catholique pour la jeunesse publié à Minneapolis, Contacts, a lancé une campagne en faveur « des paroles convenables dans les chansons pop ». Les chansons ciblées par l’équipe éditoriale du magazine incluaient la chanson Wear My Ring Around Your Neck d’Elvis Presley parce qu’elle incitait les jeunes gens à sortir ensemble de façon assidue et stable hors des liens du mariage.

 

1959

Même si elle ne comporte aucune parole, la pièce instrumentale pour guitare intitulée Rumble (bagarre) de Link Wray a été interdite par de nombreuses stations de radio américaines, qui craignaient que le titre à lui seul ne favorise la violence chez les adolescents. Malgré le boycottage, la chanson se vendra néanmoins à plus d’un million d’exemplaires et Link enchaînerait peu de temps après avec une pièce intitulée Jack The Ripper.

La BBC en Angleterre refuse de diffuser la chanson Charlie Brown, le succès des Coasters aux États-Unis, en raison de sa référence aux « lancers de boulettes de papier ». Deux semaines plus tard, ils cèdent à la demande du public et passent la chanson.

Suite à la mort de deux adolescents suite à une agression à l’arme blanche par un adolescent de 17 ans et à d’autres incidents violents similaires à New York, la radio WCBS de New York interdit la diffusion du succès de Bobby Darin, Mack the Knife.

 

 1960

La diffusion de la chanson Tell Laura I Love Her de Ray Peterson est interdite dans de nombreuses stations de radio qui désapprouvaient le « thème de la mort » abordé dans la chanson. En dépit d’une diffusion irrégulière à la radio, la chanson s’avère cependant un énorme succès pour RCA, atteignant la 7e place du palmarès américain en août 1960. De l’autre côté de l’Atlantique, cependant, la compagnie Decca Records a détruit des milliers d’exemplaires du disque, prétendant que les paroles de la chanson étaient « de mauvais goût ». Toutefois, une compagnie de disques concurrente avait une tout autre opinion et a enregistré une reprise de la chanson par un interprète nommé Ricky Valance, qui s’est hissée à la première position du palmarès britannique.

Will You Still Love Me Tomorrow des Shirelles fut le premier 45 tours d’un groupe vocal entièrement féminin à se hisser au sommet des palmarès américains, mais les références apparentes de la chanson à une aventure sexuelle l’ont fait interdire dans certaines stations de radio.

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSO

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top