Dossiers

Morse Code 1967-2020

Temple du Rock Québécois #11
Morse Code
Publié le 29 octobre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

Morse Code est le 11e groupe-artiste élu au Temple du Rock Québécois.

Morse Code est un groupe rock progressif québécois, originaire de la ville de Québec. Il était composé au départ de Christian Simard (claviers et chant), Jocelyn Julien (guitare) qui sera remplacé par Daniel Lemay (guitare, flûte traversière et chœurs), Michel Vallée (basse et chœurs), ainsi que Raymond Roy (batterie).

Ils publient 7 albums studio, dont les deux premiers en anglais (sans compter les 3 compilations), entre 1971 et 1995 avant de se dissoudre en 1996.

 Ils reviennent par la suite de façon épisodique, avant de se séparer à nouveau. Le claviériste Christian Simard décède le 10 décembre 2016 des suites d’un cancer du pancréas.

En 2018, avec le bassiste chanteur original Michel Vallée et le guitariste et flûtiste Daniel Lemay, le groupe se réunit autour des nouveaux musiciens, Gilles Simard à la batterie – le frère de Christian Simard qui a fait partie du groupe entre les années 1987 à 1990 et en 1995, le claviériste Gilles «Greg» Beaudoin qui est aussi coordonnateur du Département de musique du Campus Notre-Dame-de-Foy à Québec ainsi que le chanteur Jean Ravel, qui a déjà joué dans les comédies musicales Notre-Dame-de-Paris, Starmania, La Légende de Jimmy et le spectacle Rock Story. Ils donnent des spectacles le 19 janvier 2018 à l’auditorium Jean-Pierre-Tremblay du Campus Notre-Dame-de-Foy, ainsi qu’au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke (4 mars), au Gesù à Montréal (9 mars) et à l’École secondaire Dorval-Jean XXIII (16 mars).

Albums studio

1971 : Morse Code Transmission
1972 : Morse Code Transmission II

Morse Code

1975 : La Marche des hommes

1977 : Procréation

1978 : Je suis le temps
1983 : Code Breaker
1995 : D’un autre monde

 Commentaires de nos membres

  – Tout à fait, c’est un super groupe qui n’a pas duré assez longtemps à mon goût.

  – Mets-en! Un des meilleurs groupes progressifs que le Québec ait produit et l’un des plus sous-estimés, à mon avis

 – Contrairement à beaucoup d’autres de la même époque, leur musique s’écoute encore très bien aujourd’hui et plusieurs de leurs chansons se révèlent même visionnaires dans le contexte actuel. Il est grand temps qu’on réhabilite nos rockers mal-aimés!

  – Ils ont fait des shows partout en Amérique et leur rock français n’a jamais été égalé…aussi élaboré que Genesis…ils se produiront en 2021 avec 2 membres originaux.

  – Ok sur toute la ligne. J’ai vu deux spectacles de Morse Code et j’en garde un excellent souvenir.

 – Ils ont tellement des chefs-d’œuvre et un son original, comme la Marche des Hommes si la pièce n’était pas de 11 minutes (quota radios oblige) ça serait un grand classique que tout le monde connaîtrait. Cocktail est un grand classique instrumental.

 – J’ai découvert ce groupe en 2019!!

  – J’ai adoré et réussi à trouver trois vinyles que j’adore!

  – Je suis tout à fait d’accord pour que ce groupe soit introduit au Temple de la Renommée du rock québécois!

  – Excellent rock progressif!!

  – Les compositions musicales, la poésie et des paroles très politisées et visionnaires, toujours d’actualité. Bref, ce groupe ne se démode pas et s’écoute toujours très bien aujourd’hui ! C’était un groupe, en avant de son temps, pour ne pas dire, d’avant-garde ! Pas dans un Temple de la Renommée, que doit aller ce groupe, mais dans un Panthéon de gloire !

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
RECHERCHE DES PHOTOS : LARRY TODD

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top