Dossiers

Michel Pagliaro 1966 – 2020

Temple du rock québécois # 2
Michel Pagliaro
Publié 17 août 2020

 

Recherche par René Maranda

Michel Pagliaro est le 2e artiste élu au Temple du Rock Québécois.

Michel Pagliaro est né à Montréal le 9 novembre 1948. Souvent appelé Pagliaro ou Pag, il est un auteur-compositeur-interprète et guitariste de rock québécois.

Au début de sa carrière, il chante et joue de la guitare avec une série de groupes yéyé de Montréal avant de se faire connaître avec les Chanceliers, dont l’enregistrement de Le P’tit Poppy est très populaire en 1966. Il entreprend une carrière en solo l’année suivante, empruntant son style, alors unique parmi les chanteurs pop du Québec, au rock and roll américain.

Les succès de cette période incluent les 45 tours, Fou de Toi, J’entends Frapper et Comme d’habitude chez RCA, et Dans la peau chez CBS (Columbia). Parmi ses disques en anglais les plus populaires, citons les 45 tours. Give Us One More Chance, Rainshowers et Lovin’ You Ain’t Easy  sur étiquette Much, ainsi que What the Hell I Got et Dock of the Bay et M’Lady.                                                                                              

J’entends Frapper (1973) Le single le plus vendu de l’histoire du Québec. 3 semaines au # 1

 

–  Aux Juno Awards de 1975, Pagliaro a été nominé pour le prix du chanteur masculin de l’année.
–  En 1987, il fait la première partie du spectacle de David Bowie au Stade olympique de Montréal.
–  En 2002, Pagliaro a été récipiendaire du National Achievement Award lors des Prix annuels de la SOCAN francophone à Montréal.
–  Pagliaro a été le premier artiste canadien à avoir obtenu les 40 meilleurs succès des palmarès pop anglophone et francophone du Canada.
–  Sa chanson J’entends frapper, un grand succès au Québec, a été intronisé au Canada Hall of Fame des auteurs-compositeurs en 2010.

Michel Pagliaro 1988

Collaborations et performances en guest star

1966 – Les Chanceliers (Citation); Réédition partielle en 1969 Le P’tit Poppy (Tradition)
1968 – Reels Psychadeliques, vol. 1  et vol. 2 (avec Ouba) (Revolution)
1971 – Pagliaro & Martel (avec Renée Martel) (Trans-World, Compilation)
1972 – Michel Pagliaro et les Chanceliers (Tradition, Compilation)
1975 – Patof – Patof Rock. Michel Pagliaro: guitares électriques (non-crédité) (Campus)
1993 – Au nom de l’Amour. Héros (nouvel enregistrement); Au nom de l’amour (avec le groupe). (autres chansons de divers artistes) (Au Nom de l’Amour)
1994 – Jacques HigelinAux héros de la voltige. Michel Pagliaro: guitares électriques sur tout l’album; arrangements sur Le Berceau de la Vie ; musique sur Électrocardiogramme Plat, Hot Chaud et Aux Héros de la Voltige (EMI)
2001 – Freak Out Total (avec Ouba) (Gear Fab, Compilation)
2005 – Jacques HigelinEntre 2 gares (Compilation). Michel Pagliaro: guitares (EMI)

Discographie: Albums Studio

1968 – Michel Pagliaro

1970 – Pagliaro

1971 – Pagliaro alias Rainshowers

1972 – PAG

1974 – Rockers

1974 – Pagliaro alias Ça va brasser

1975 – Pagliaro I

1975 – Pagliaro

1976 – Aujourd’hui

1977 – Time Race

1978 – Rock n Roll

1981 – Bambou

1988 – Sous peine d’amour

 

Commentaires de nos membres

L’un des premiers à chanter du blues rock au Québec en français.

– En hommage à son œuvre entière pour le rock, française et anglaise!!!  De plus, un homme généreux en show.

Bien sûr un vrai rocker Pag ! Bon répertoire autant en français qu’en anglais.

100 milles à l’heure… La dernière fois que je l’ai vu live en 2007 à St-Eustache, il a fait deux sets….et toutes les chansons sans exception étaient des Hits. ! Une légende vivante !!!!

– Absolument…il a eu du succès autant en français qu’en anglais…ces tounes sont des classiques et « dans son temps », les chanteurs rock québécois qui faisaient carrière dans 2 langues étaient rares ou inexistants.

– Pagliaro est clairement un pionnier et un emblème du rock québécois. Un nom que l’on doit se rappeler et faire connaître aux générations futures.

– Je suis très d’accord que Michel Pag soit élu parce qu’il n’a jamais cessé de se réinventer avec sa musique.. Il a traversé le temps en étant toujours aussi intéressant dans tous les sens du mot comme artiste, chanteur, musicien… etc… Pag on l’aime!!! et il est unique!

– Plusieurs articles et couvertures de ses spectacles sont disponibles sur www.poprock.com, dont celui de Lavaltrie le 10 août 2018, de plus les anciennes éditions du journal Pop-Rock, contiennent plusieurs articles à son sujet. À suivre.

– Depuis le temps des Chanceliers, Pagliaro a été à la hauteur; il a même monté la barre. À première vue, le Rock semble quelque chose de facile, de simple, mais qu’on se le dise: plusieurs s’y cassent les dents. Pagliaro a toujours livré une marchandise impeccable. Même aujourd’hui, il porte le flambeau, et il est encore sur la route, Il joue encore J’entends Frapper comme si c’était la première fois. Un artiste accompli, méticuleux et bien ancré dans la réalité. J’ai eu l’honneur de lui serrer la main dans les années 70, et il ne m’a pas regardé de haut. Il est lui-même une bombe: il rend heureux des milliers de gens à la ronde (La pognez-vous?).

– J’ai toujours hésité entre Pag et Offenbach. Mais pour m’en sortir je dirais que Pag est le plus grand rocker du Québec, (tout un compositeur et interprète) et Offenbach est le meilleur band de Blues Rock. Passé 70 ans, Pag chante encore comme avant. Faut le faire !

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top