Dossiers

Metallica Megadeth Dio

L’histoire des pochettes # 43
Publié le 26 avril 2021

 

Recherche par René Maranda

Ride the Lightning  du groupe Metallica

La couverture de l’album montre une chaise électrique devant un fond de nuage bleu. Le logo Metallica arrache la foudre (Lightning en anglais) sur l’image. Deux d’entre eux touchent la chaise électrique. L’image a d’abord déclenché chez les musiciens peu d’enthousiasme.

« Après un concert (…) à New York, nous avons célébré dans un hôtel de New York, Jon Zazula avait la couverture de Ride the Lightning, elle était présentée pour la première fois. James Hetfield et Lars Ulrich ont regardé pendant une minute (…). Ils détestaient. Cependant, les contraintes de temps ne permettaient pas de possibilité de changement ».

 

Peace Sells… but Who’s Buying? du groupe Megadeth

Le graphisme de l’album a été conçu par Ed Repka , qui a continué à faire plusieurs autres œuvres d’art pour le groupe. L’art de couverture représente la mascotte du groupe, Vic Rattlehead , devant un siège des Nations Unies en ruine . Il est dépeint comme un agent immobilier, qui vend les restes dévastés du siège de l’organisation. Repka considère que la couverture d’art est une « étape importante » dans sa carrière.

 

Sacred Heart de Dio

La pochette est de Robert Florczak. L’inscription autour de la bordure de la couverture est en latin et indique FINIS PER SOMNIVM REPERIO TIBI SACRA COR VENEFICVS OSTIVM AVRVM . Un rendu possible est Le long des frontières des rêves j’ai trouvé pour vous le cœur empoisonné sacré et la porte dorée.

 

Reign in Blood du groupe Slayer

La couverture a été conçue par Larry W. Carroll, qui à cette époque créait des illustrations politiques pour The Progressive, The Village Voice et le New York Times et comme professeur de dessin. Au printemps 1986, Carroll a reçu un appel de Def Jam et a ensuite rencontré Rick Rubin au Café Figaro dans Greenwich Village, qui lui donna une cassette des chansons et mettre une seule cible : le groupe voulait une tête de chèvre sur la couverture.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :