Dossiers

Free Burdon Jefferson Airplane

Rock Interdit #14
Free, Eric Burdon and War, Jefferson Airplane
Publié le 4 janvier 2021

 

Recherche par René Maranda

 

1970

La BBC a menacé d’interdire la chanson All Right Now, le nouveau simple du groupe Free, à moins que l’ingénieur Roger Beale ne leur fournisse les bandes d’enregistrement de la piste vocale solo. Les hauts responsables pensaient avoir entendu Let’s move before they raise the fucking rate (« Bougeons de là avant qu’ils augmentent le putain de tarif ») alors que les paroles étaient en fait Let’s move before they raise the parking rate! (« Bougeons de là avant qu’ils augmentent le tarif du stationnement »).

Craignant une escalade de la violence après la mort par balles d’étudiants lors d’une manifestation anti-guerre violemment réprimée par la Garde nationale à l’université Kent State en Ohio, le gouverneur James Rhodes ordonne aux stations de radio d’interdire la chanson Ohio de Crosby, Stills, Nash and Young. L’interdiction a eu pour effet de mousser la popularité du disque comme jamais et les ventes ont augmenté. Aucune autre violence n’a été signalée.

Les dirigeants de MGM Records, sous la direction du président et futur lieutenant-gouverneur de Californie, Mike Curb, annulent les contrats d’enregistrement de 18 de leurs artistes et groupes parce qu’ils croient que ces interprètes font la promotion de drogues dures dans leurs chansons. Parmi ceux et celles qui ont été évincés, on retrouvait le duo d’artistes de cabaret Steve and Eydie. Fait intéressant, ils ont gardé le groupe Eric Burdon and War, dont presque toutes les chansons contiennent des références à la drogue.

Le groupe Jefferson Airplane est condamné à une amende de 1 000 $ pour usage d’un langage blasphématoire sur scène à Oklahoma City.

Joe McDonald, chanteur de Country Joe and the Fish, est condamné à une amende de 500 $ pour avoir proféré une obscénité lors d’une interprétation de sa chanson I Feel Like I’m Fixin’ To Die Rag.

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top