Dossiers

France D’amour 1992 2021

Le temple du Rock Québécois # 25
France D’amour
Publié le 17 février 2021

 

Recherche par René Maranda

 

France D’amour est la 25e artiste élue au Temple du rock québécois.

France D’Amour (née France Rochon le 30 mars 1966 à Mont-Rolland, au Canada) est une autrice-compositrice-interprète québécoise.

Elle a fait partie de diverses formations musicales, notamment U-Bahn, The Answer et France. En 1992, elle acquiert une grande renommée avec son premier album Animal qui est certifié or au Québec.

En 1998, elle incarne Esméralda pendant la tournée française de la comédie musicale Notre-Dame-de-Paris.

En 2002, elle connaît également du succès en France grâce à sa collaboration avec Jean-Jacques Goldman , qui co-écrit l’album avec son équipe (Robert Goldman, Jacques Veneruso, Christophe Battaglia, Erick Benzi et Gildas Arzel ).

En 2011, elle sort l’album Bubble bath & Champagne sur lequel elle chante en anglais, inspirée par le jazz des années 1920, 1930 et 1940.

 

Commentaire de nos membres

Commentaire de Pierre Martin  : Moi il y a des chansons que j’aime beaucoup d’elle. Elle mérite sa place et en plus elle est mignonne.

Commentaire de Normand Murray : Sa voix, sa fougue et ses passes de guitare en font foi. Enflammée comme la couleur de ses cheveux. Elle brille de tous ses feux. Vive la France notre France à nous.

Commentaire de Paul André Thibert  : Autrice, compositrice et interprète de talent, France D’Amour est une véritable boule d’énergie qui roule sa bosse depuis longtemps sur les scènes du Québec et elle mérite certainement plus de reconnaissance pour son apport à a musique rock québécoise.

 – Oui, je connais France du temps du circuit des bars dans les années 80, elle est capable de tout chanter et c’est une grande musicienne, et oui, elle est vraiment bonne dans le rock autant que tous les autres styles qu’elle a joués

 – Je l’ai vu à Repentigny à ses débuts et j’ai tout de suite convenu qu’elle avait sa place bien à elle, originale et authentique, dans un créneau ,disons le, presque essentiellement masculin.

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top