Dossiers

David Byron solo et avec Uriah Heep

David Byron
publié 10 juillet 2020

 

Par René Maranda

David Byron, de son vrai nom David Garrick, né le 29 janvier 1947 à Epping et mort le 28 février 1985 à Reading dans le Berkshire, est le premier chanteur du groupe Uriah Heep de 1969 à 1976.

Byron aux capacités étonnantes, employant volontiers le vibrato (c’est-à-dire qu’il permet de faire varier l’intensité ou la hauteur d’une note tenue) et une présence scénique flamboyante. Pendant ces six ans, David Byron a acquis une réputation avec son chant d’opéra et des harmonies comme l’un des meilleurs chanteurs de rock dans le monde.

Byron a nommé le groupe Uriah Heep du roman de Charles Dickens, David Copperfield .

Jeune, j’écoutais souvent ces 5 albums d’Uriah Heep dans ma chambre décorée de papier noir sur les murs et le plafond et avec des posters et des néons blacklight !

Voici mes 5 albums préférés.

1- Look At Yourself  (1971)
2- Demons & Wizards  (1972)
3- The Magician’s Birthday  (1972)
4- Sweet Freedom  (1973)
5- Very’ Eavy… Very ‘umble  (1970)

L’album Look At Yourself, mes titres préférés sont :

1-  Look At Yourself – Saviez- vous que David Byron avait des problèmes de gorge pendant la session d’enregistrement, alors chantée par Ken Hensley. Cependant, Byron a chanté le chant principal de la chanson lors des performances live du groupe.

2 –  July Morning – La chanson est jouée pendant que le soleil se lève au-dessus de la mer Noire en Bulgarie dans les années 70, a en quelque sorte donné son nom à l’événement.

L’album Demons & Wizards, mes titres préférés sont :

1 – The Wizard – Une référence possible au druide Merlin, à Gandalf, à un ange ou même Dieu. Les paroles parlent d’un homme aventurier à la rencontre du Magicien de mille rois.

2 – Easy Livin’ – La chanson mentionne souvent vie facile et j’ai été pardonné et depuis que tu as pris ta place dans mon cœur.

L’album The Magician’s Birthday. Mes titres préférés sont :

1 – The Magician’s Birthday – De la fête du Magicien à l’amour à la fin. Le magicien raconte, avec les pouvoirs des ténèbres et une forteresse impénétrable et l’amour trouvera l’amour.

2 – Sunrise – Du lever du soleil à l’amour .

L’album Sweet Freedom. Mes titres préférés sont :

1 – Stealin – De l’eau en ce combat, ce meurtre, ce vin et ces femmes vont me mettre dans une tombe.

2 – Pilgrim – Un pèlerin se moquant du monde. Répandre la joie, effacer toute la misère et l’amour ou la guerre.

L’album Very ‘eavy Very ‘umble. Mes titres préférés sont :

1 – Gypsy – L’amour d’un jeune homme de 17 ans amoureux d’une reine gitane.

2 – Come Away Melinda Le père de Melinda en creusant dans le sol,  trouve un livre d’images
avant le début de la guerre.

 

Voici la liste des albums avec David Byron et Uriah Heep.

1970 : Very ‘eavy… Very ‘umble
1971 : Salisbury
1971 : Look at Yourself
1972 : Demons and Wizards
1972 : The Magician’s Birthday
1973 : Sweet Freedom
1974 : Wonderworld
1975 : Return to Fantasy
1976 : High and Mighty

Solo albums

Take No Prisoners – 1975
Baby Faced Killer – 1978
That Was Only Yesterday – 1984

Avec The Byron Band

On the Rocks – 1981
Lost and Found –1980–82

Dix-sept titres sur DVD et tous mettant en vedette le regretté grand David Byron à son meilleur.

Sunrise ’73
Tears In My Eyes ’73
Traveller In Time ’73
Love Machine ’74
So Tired ’74
The Easy Road ’74
Rock ‘n’ Roll Medley ’74
Return To Fantasy ’75
Easy Livin  »75
Stealin’ ’75
Prima Donna ’75
Shady Lady ’75
juillet Morning Montage ’73 -’76
Easy Living ’74
Stealin ’74

 

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

2 Comments

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top