Dossiers

Dan Mongrain Cardiacs Martyr

Dan Mongrain : La Fabuleuse histoire continue
Chewy : entrevue et témoignages de musiciens
Partie  2  (suite de la première partie)
Publié le 24 mars 2021

Par Mel Dee

Collaboration avec Cardiacs

« Je n’ai jamais rencontré Dan en personne, mais si c’était le cas, je lui ferais un énorme câlin ! Il a été un allié massif dans notre quête pour garder les loups loin de la porte de Tim Smith. Après avoir lu son interview à Kerrang magazine, j’ai pris une grande inspiration puis je lui ai envoyé un courriel, pour voir s’il pouvait m’aider à faire d’autres collectes de fonds, lorsque Tim était très malade. Il achetait notre marchandise depuis quelques années, alors j’avais une correspondance avec lui sur ceci et cela. Il était désireux d’aider et il a rejoint notre équipe de presse de célébrités. J’ai senti qu’il ferait n’importe quoi pour aider si je demandais et c’était une bonne chose.

Maintenant que Tim est parti, il continue de passer le mot, travaillant avec Shawn Knight, Shane et Jim sur la reprise de Tarred et Feathered et en étant toujours passionnée dans son travail. Nous l’aimons ici et c’est une chose merveilleuse que nos liens familiaux s’étendent à travers les vagues. » Mary Wren, manager de Cardiacs

De gauche à droite : Dominic Luckman, Jim Smith, Tim, William D. Drake, Sarah Smith, Tim Smith

Lorsque le message de Mary Wren a atterri avec douceur dans mon courriel, comme la feuille d’un arbre qui a voyagé depuis l’Angleterre sur un souffle d’amour, mes pensées ont quitté Dan pour Tim Smith, qui a formé Cardiacs en 1977, avec son frère Jim Smith, Michael Pugh et Peter Tagg. Tim nous a quitté si jeune, le 21 juillet 2020.

Je me suis alors souvenu de la première fois que j’ai entendu ce band atypique, j’avais 14 ans, je sautillais en scandant en boucle Suzannah’s Still Alive avec ma voix de casserole qui descend les escaliers.

En hommage à Tim Smith, Dan et plusieurs autres se sont joint à Jim Smith pour la reprise de Tarred et Feathered, (2021)

Daniel Mongrain est un grand admirateur de ce band, le voici arborant les beaux t-shirts de Cardiacs. Si vous voulez les mêmes ou d’autres modèles voici le lien de la boutique officielle. https://abc-mary.myshopify.com/collections

Collaboration avec Dan Bigras

A peine sortie du vaisseau Cardiacs que j’embraque dans un autre, le Dan Bigras ! En plus d’être un musicien et un chanteur d’exception avec une voix à faire vibrer la cage thoracique, Dan Bigras est le messager d’une des causes les plus nobles, un toit, un refuge pour les sans-abris. Mongrain fait partie du show du refuge, les deux musiciens et amis collaborent depuis plusieurs années !

Imaginez alors cette voix résonner à travers mon téléphone, extrêmement intimidée et honorée, j’ai savouré les mots de Dan pour Dan. Dan Bigras commence par prononcer ce doux mot : résilience « Le mot que j’aime le plus est résilience, j’admire ces jeunes qui donnent un kick à leurs vies, qui se battent pour s’en sortir, je les appelle les petits battants. Dan est sûrement un exemple, réussir à faire des choses extraordinaires avec des choses difficiles. Pour moi, c’est le plus grand guitariste, il dépasse tout le monde, car beaucoup ont la technique parfaite ou l’émotion, mais lui, il détient les deux. Habilité, intelligence, technique, il maîtrise chaque note, de plus, il dégage une telle émotion ! Il est hors du commun. »

Bigras pourrait monter le show du refuge sans parler à Dan tellement ce dernier est méticuleux et ingénieux, il traduit et même devance ses idées. L’artiste au grand cœur se souvient du génie de Piggy d’Amour et comment Dan a su prendre la relève avec douceur, mais en influençant la section des cordes de Voivod.

Lorsque Dan est en tournée avec Voivod, il ne peut participer au show du Refuge, Bigras souhaite l’avoir à ses côtés mais il veut surtout le savoir heureux. « On a une relation privilégiée, on se comprend. Il ne s’agit pas juste de travailler avec lui, mais de vivre une relation proche, une complicité forte. Ce qui le définit, c’est son public qui aime le voir jouer, qui l’aime tout simplement. Ses élèves ont la chance d’avoir un GRAND professeur, doté d’une grande patience, concentré et courtois. Le jeu de Dan est si fluide, cela nous donne l’impression que c’est facile. »

Bigras confirme que ce guitariste est digne des plus grands jazzmen, et pas seulement un exceptionnel guitariste métal. Même si Chewy musicalement vient d’ailleurs avec le métal et le jazz il est capable de s’adapter à la perfection à tous les styles. « Jouer avec moi, pour Dan, c’est comme jouer avec Elvis Gratton. »

J’ai alors demandé : Depuis combien d’années connaissez-vous Dan, je pense que vous collaborez depuis pas loin de 20 ans ?

Savourez cette réponse. « Même dans 40 ans nous resterons deux vieux copains qui se tiendront à peine debout à faire encore de la musique. »

Cela m’a étrangement fait penser aux paroles de la chanson Ange Animal que l’on pourrait délicieusement détourner en pensant à Dan : C’est avec toi que j’marche encore, du Sud au Nord jusqu’à l’aurore, t’es ma boussole, t’es ma survie, Ange animal, ange mon ami.

Voilà, j’aurais pu continuer éternellement à écouter Dan parler de Dan, mais je termine avec cette phrase-ci, touchante et si drôle : « Dan Mongrain, c’est l’ouverture du cœur. Il est à la fois extrêmement sensible et fort.  Je le porte dans mon cœur, il est contagieux ! »

Pour faire un don au Refuge surtout en ce temps de pandémie, voici le lien : Don en ligne – Fondation Refuge des Jeunes de Montréal (jedonneenligne.org)

Martyr


« Une des expériences les plus époustouflantes de ma vie fut de voir Martyr live au Maquisart et constater que ce gars-là était, non seulement un guitariste impressionnant mais, aussi, qu’il était le chanteur principal du band !!! Sérieusement, de toute ma vie je n’avais jamais vu un groupe jouer avec un tel niveau technique. Tout le band était à tomber par terre. Pas étonnant qu’il soit devenu le guitariste de Voivod. Personne d’autre que Dan ne pouvait mieux donner suite à l’approche qu’avait Piggy au sein de cette formation. » Bob St-Laurent

Le groupe de death metal Martyr, a été formé en 1994, dissous depuis 2012. Dan continuera à nous étonner par sa technique. Justement, Il y a de ça quelques semaines j’ai attendu le facteur de pied ferme, et ce, pour recevoir les vinyles de Martyr avec un Cd en bonus.

Un must à avoir dans sa collection

Dan : je me suis occupé de mon ancien groupe Martyr. Tous les albums sont maintenant disponibles sur danmongrain.com et bandcamp. De petits revenus qui aident aussi à travers ça. J’ai décidé de prendre ça en main pendant la pandémie et cela a rendu les albums disponibles pour le public.

Quel band du Jurassik (bands repris par Jurassik Rock) rêverais-tu accompagner sur scène pour un show unique ?

Dan : Dans le répertoire de Jurassik, ce sont des groupes des années 70 pour la plupart qui n’existent plus ou ne tournent pas, à part Kansas qui font encore des albums excellents. Moi, j’aurais aimé voir Gentle Giant live.

Dan et ses héros

Sébastien Cloutier se souvient « Ça me semble être hier Dan, quand tu as commencé à enseigner au cégep, quand moi et Denis nous t’avions accompagné à ton examen final du bac, époque à laquelle tu disais que tu allais jouer avec tes héros d’enfance !! Crissement fier de ton parcours mon Dan !! »

Vous le savez, Voivod est le band préféré de Chewy depuis toujours et sa magnifique histoire avec ses héros est digne d’un film.

Photo: voivod.com.: Le prix Juno 2019 pour le meilleur album Hard Rock / Métal (The Wake).

Dan nous parle aussi de ses autres rencontres :

«  J‘ai déjà joué avec mes héros de quand j’étais jeune, comme le bassiste de Metallica Jason Newsted, qui est monté sur scène avec Voivod quelquefois.  Puis, le chanteur de Pantera. J’ai rencontré beaucoup de mes héros au cours des tournées ou des festivals, comme Lemmy Kilmister et les gars de Metallica, c’est toujours impressionnant.  C’est sûr qu’à 40 ou 44 ans, quand on rencontre nos héros, et qu’on fait le même métier qu’eux, la relation est différente, ce n’est pas comme si j’avais 16 ans. On les voit plus comme des collègues qui ont apporté beaucoup d’inspiration à la scène musicale, et pas que ! C’est toujours spécial de serrer la main à l’un deux ou juste le saluer. 

J’aime quand le contexte n’est pas une conversation sur la musique, par exemple dans les festivals, y’a souvent des cafétérias pour les musiciens, les conversations sont très banales, ça ne parle pas de groupes ni de musique nécessairement.  On peut parler de la bouffe qu’on est en train de manger (rires) ou de peu importe ce qui se passe sur la planète. C’est comme ça qu’on développe un peu plus des relations d’amitié. »

Voici une dose de rage délicieuse Voivod avec Jason Newsted :

Professeur Mongrain

Quels conseils ou encouragements, donnerais-tu à des jeunes comme moi, de 41 ans et plus, qui regardent encore la guitare avec leurs yeux d’enfant, sans jamais oser y toucher ?

Dan : Juste allez-y. Ça ne fait de mal à personne d’apprendre un instrument, ça développe beaucoup de capacités cérébrales, la discipline, la motivation, l’accomplissement de soi. C’est le fun aussi. Il faut être persévérant, patient puis assidu. Du sérieux, mais tout en s’amusant. Je pense, c’est ça le but ultime, c’est de s’amuser. Jamais oublier qu’on fait ça pour le plaisir au départ.

La guitare

La Dan’s signature Bond Instruments guitar est si chère au cœur de tous tes fans, guitaristes ou pas. Y aura-t-il une future collaboration avec Louis-Philippe Bond ?

Dan : Oui, on est en train de travailler sur une nouvelle guitare, ça va être ma 5e Bond Instruments, j’en ai 2 pour Voivod. On a travaillé sur une 3e , puis j’ai aussi le modèle Telecaster que j’utilise avec Jurassik Rock dans la pièce d’ouverture de Led Zeppelin Kashmir et sur certaines vidéos Youtube. Avec Louis-Phillipe Bond, on travaille toujours ensemble, on développe les idées, puis on améliore le produit.

J’ai fait affaire avec une nouvelle compagnie de trémolos, les trémolos Sofia qui sont fait en Californie.  Je travaille avec DiMarzio, les pick-ups de guitare DiMarzio.  J’ai des modèles exclusifs.

Phil Coulombe « Il dit ce qu’il entend, sans orgueil, toujours dans le but premier de servir la musique ! Et ça, ça vaut de l’or !  

« Dan Mongrain, un authentique, un intrigant, une bébitte remplie de langage et d’émotions à l’état brut et surtout une bébitte crissement drôle et absurde ! Il y a peu de musiciens que j’ai rencontrés, qui sont aussi connectés au niveau musical (voir/entendre/analyser la musique) que lui. J’ai hâte qu’on puisse retrouver cette chimie musicale dans le cadre des live. » Ta jumelle Tabarnak » (son jumeau : Sébastien Cloutier !!!!)

Bob St-Laurent « Une des premières fut de demander à Daniel de jouer un solo de guitare sur une de mes pièces originales qui était en mode pré-prod au studio personnel de Breen Leboeuf. J’ai donc fait par l’occasion, découvrir Dan à Breen. Vous auriez dû entendre la réaction de Breen en entendant le solo de guitare, hé hé. Ce gars-là est non seulement un des bests musiciens que je connaisse, il est un des plus humbles, terre à terre et sympathique en plus d’avoir un sens de l’humour bien à lui. Love you Dan »

Il prévoit avec Voivod de faire quelques concerts en ligne en juin, peut- être 2 ou 3, ils travaillent là-dessus. 

En attendant, mon confrère Ricardo Langlois a concocté un article sur Lost Machine le dernier album de Voivod.

Que Chewy continue à nous faire voyager à bord du Voivod et à nous faire tourner la tête Comme dans un manège, on veut toujours en refaire un tour.

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top