Dossiers

Claude Dubois 1959-2000

Temple du Rock Québécois #18
Claude Dubois
Publié le 20 décembre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

Claude Dubois est le 18e artiste élu au Temple du Rock Québécois

Claude Dubois

Pseudonyme de Claude André, né le 24 avril 1947 à Montréal, Claude Duboisest un chanteur et auteur-compositeur-interprète québécois.

En France, il est connu essentiellement comme étant l’interprète de la chanson Le Blues du businessman et son célèbre refrain, J’aurais voulu être un artiste, chanson extraite du spectacle musical Starmania.

Claude Dubois enregistre un premier album à l’âge de douze ans avec le groupe western Les Montagnards.

Il a à peine dix-sept ans lorsqu’il devient le chansonnier attitré du Patriote, une boîte à chansons de Montréal. Dès 1966, il enregistre quelques titres qui connaissent divers succès (Belle famille, J’ai souvenir encore, Ma p’tite vie). Il choisit ensuite de délaisser sa carrière au profit d’une autre passion : les voyages.

Influencée par les courants musicaux qui viennent principalement de la Californie, sa musique se transforme dès le début des années 1970 et prend des couleurs psychédéliques (Cerveau gelé, Quatrième dimension).

De chansonnier, il devient un chanteur à l’esthétique rock, dans le sillage de Robert Charlebois et de Diane Dufresne.

En 1978, sollicité par Luc Plamondon, il enregistre le rôle de Zéro Janvier pour le disque du spectacle musical Starmania et connaît son plus grand succès français comme interprète en chantant Le Blues du businessman (rôle qui sera créé sur scène par Étienne Chicot en 1979).

Commentaires de nos membres

 – La plus belle voix masculine du Québec.

 – Légende vivante du Québec. Il a fait du bon rock, même avec ses balades. Il est un rocker né.

 – Un auteur compositeur incroyable qui a su avec sa voix haut perché transmettre les émotions de ses chansons.

 – Il est clair que c’est un grand artiste de chez nous qui mérite un tel honneur.

 – Impossible de penser au Rock Québécois sans penser à Claude Dubois

 Commentaire de Manon Paiement  – Il réussit encore à nous arracher des larmes !!! Entre autres (J’ai tenté de trouver une vidéo….) lors de l’émission Dans l’univers de…. consacrée à Jeannette Bertrand à Radio-Canada en octobre dernier. J’ai pleuré ma vie lors de sa prestation Si dieu existe.

 – Il a fait du chemin depuis notre première rencontre a CFTM (TVA) à l’émission Jeunesse (le tremplin local de l’époque).

 – Il avait une Fender blanche et allait faire du lip sync. Je lui ai dit « dommage que tu ne puisses pas jouer live, sur ce il répond  » la guitare contrôle mon stress et je ne sais pas en jouer!!! Blague ou apprentissage???

 – C’était la période »comme un million de gens » Je le croisais souvent à l’époque avec Martine, sa copine de l’époque.

 Commentaire de André Thivierge  – Un artiste irremplaçable de la francophonie. Il a eu des périodes marquantes dont celles des années 70 et début des années 80. Les années 80 n’ont pas été ses meilleures car il était un peu sur le pilote automatique mais l’ensemble de sa carrière est à se souvenir. Oui, il mérite d’être là !

  – Un genre de voyou avec une voix puissante et une sensibilité de cœur. A fait des chansons qui sont indémodables et font partie de notre culture québécoise. Son parcours n’est pas en ligne droite mais il se rend à destination.

  – Un être charmant avec un charisme envoûtant et sa voix est unique au monde … Comme Brassens et Ferré, Leclerc et Vigneault. C’est aussi un auteur-parolier hors du commun … Pas besoin d’être une bête de scène, sa poésie prend toute la place.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top