Dossiers

Bill Gagnon du VEBB à Charlebois

Bill Gagnon
Ville Émard Blues Band (VEBB) 1973 à 1975
Ville Émard Blues Band – Nouvelle Génération (VEBB-NG) 2004
Publié le 3 juillet 2020

 

Par Nathalie Ruscito

Bill Gagnon

Quoi dire sur Bill Gagnon qui n’a pas déjà été dit? Qui ne connait pas cet artiste multidisciplinaire et très talentueux? Je ne saurais lui rendre un bel hommage sans vous livrer des extraits de sa biographie personnelle, qui est très bien documentée et qui nous relate sa vie professionnelle d’un bout à l’autre. Bill Gagnon est né à Montréal le 7 avril 1944.  Musicien reconnu, il joue de la basse, du violoncelle et des claviers. Compositeur, arrangeur et réalisateur, Bill est aussi connu sous le nom de VEBB, Ville Emard Blues Band. Une photo de Mr. Bill Gagnon avec The Ville Émard Blues Band, au Forum de Montréal en 1972.

Un bon groupe qui n’a duré que le temps de le dire, à peine un peu plus que deux années. La tournée Player’s dont l’ouverture fut au Forum de Montréal, les a mené un peu partout à travers la province. Le Ville Émard Blues Band en tournée, durant une année complète dans plus d’une trentaine de villes.

« Le Ville Émard Blues Band est un groupe de rock progessif de Montréal actif de 1973 à 1975, qui a joué un rôle significatif dans le développement du rock québécois au début des années 1970. » Mentionnons qu’à leur tout début comme le blues était la musique de l’heure et que presque tous les groupes du temps incluaient le mot Blues dans leur nom de band, le VEBB a lui aussi incorporé ce nom au leur… sans toutefois être un band de blues pour autant, mais ayant tout de même commencé par jouer les trois accords de blues dès leur tendre adolescence !

VEBB Décibel

Co-fondateur du Ville Émard Blues Band en 1973, c’est quelques mois après leur formation que VEBB donne leur premier spectacle, au parc de Notre-Dame-de-Grâce à Montréal.  Après cette prestation, « le band est invité à l’émission de télévision « Décibels » animée par Claude Dubois à Radio-Canada. Par la suite, les contrats se multiplient, radio, télé, spectacles, tournées de 30 concerts à travers le Québec et deux au  Centre Island  de Toronto.  Fait marquant, en 1974, le « Ville Émard Blues Band » est le premier groupe québécois à se produire en tête d’affiche au Forum de Montréal. » Trois albums du groupe. Un premier Boothleg en 1973, ainsi que deux albums sortis en 1974 et 1975, plus deux compilations parues en 1979 et 2004. Ce bassiste très bien connu des mélomanes et du public d’ailleurs est également connu dans tous les aspects de l’industrie musicale, aussi bien ici qu’en Europe. Artiste de niveau international, il a œuvré auprès de plusieurs artistes musicaux professionnels, dont Michel Conte (1969), Louise Forestier (1969), Renée Claude (1971-1972) etc., ainsi qu’avec Robert Charlebois de (1971-1973) où sa notoriété a pris son envol majeur avec cette collaboration. Il a en outre participé à plusieurs projets avec des humoristes québécois de l’époque. Des Cyniques (1969) à Yvon Deschamps (1969-1970), pour ne nommer que ceux-ci.

Ville Emard Blues Band original

« Il a notamment été nominé lors des prix Juno de 1975 dans la catégorie « Groupe le plus prometteur. » Le collectif compte entre 7 et 25 membres au cours de sa période d’activités. Il est dirigé par le bassiste Bill Gagnon et comprend les chanteuses Lise Cousineau et Estelle Sainte-Croix, le pianiste Pierre Nadeau, les percussionnistes Denis Farmer, Michel Séguin et Christian St-Roch, les saxophonistes Carlyle Miller et Renald Montemeglio et les guitaristes Rawn Bankley et Robert Stanley. Le groupe est formé par des membres de Contraction et d’Harmonium, ainsi que par des musiciens accompagnant Robert Charlebois, Claude Dubois et Renée Claude. »

Ici, entouré de ses musiciens  (Bill Gagnon au fond sur la photo)

Il m’a confié que durant toutes ces belles années, il a eu beaucoup de plaisir. Il a côtoyé d’innombrables artistes, cette passion l’a amené à travailler dans toutes les sphères du domaine musical. Il nous révèle que dans l’temps, il avait beaucoup d’échanges entre les artistes et que cela lui a donné la chance de jouer pour eux à plusieurs occasions. C’était un peu toute la même gang de chums. Le VEBB à été créé avec des musiciens de Charlebois, de Claude Dubois et de René Claude. Beaucoup de plaisir oui mais, parfois j’ai oublié de me faire payer… Il enchaîne en disant, comme plusieurs artistes d’ailleurs, les musiciens de l’époque avaient quand même de bons cachets, cependant certains de leurs droits ont été oubliés de leur être rendus…

Avec Robert Charlebois à St-Sauveur, 2014

Au fil de sa carrière, Bill Gagnon a composé aussi la musique de plusieurs pièces de théâtre présentées dans les salles du Monument National, de La Licorne et du Théâtre Jean Duceppe (PDA). « Vers la fin des années soixante-dix, Bill Gagnon entretient une étroite complicité avec Geneviève Mauffette, jusqu’à son décès en 2013. » Il a enregistré deux albums avec l’artiste Geneviève Mauffette, Livraison Spéciale et son album éponyme. Rappelons que Geneviève est la filleule du légendaire Félix Leclerc et que son papa Guy Mauffette était un producteur reconnu et un des meilleurs poètes qui soit, de la belle époque! De plus, au cours de cette période, Bill compose et enregistre avec elle la musique pour plusieurs séries d’émissions de télévision pour enfants, diffusées au Canada et en Europe, ainsi que la musique pour plusieurs pièces de théâtre. En tout, Bill Gagnon a composé la musique de plus de cent (100) œuvres pour le théâtre, le cinéma, la radio et la télévision. »

 

Geneviève Mauffette et Bill Gagnon

Entre-temps, Bill est devenu l’heureux papa de quatre enfants. Deux d’entre eux, Christian et Catherine issus d’une première union avec Diane Aumais et deux autres enfants, Gabrielle et Julien nés de son union avec l’artiste Geneviève Mauffette. Partageant tous la passion de leur papa et impliqués dans le VEBB-NG, Ville Emard Blues Band-Nouvelle Génération, en tant que musiciens et à la direction technique en 2004.

Aujourd’hui Bill Gagnon vit une autre belle histoire d’amour, depuis 9 ans avec sa compagne actuelle, Louise Léveillée qui est elle aussi remplie de talents, étant une peintre et une pianiste classique.

En 2014, lors de l’exposition « Musique – De Charlebois à Arcade Fire », présentée au Musée McCord par Sony et Radio-Canada en collaboration avec Le Lait, Bill Gagnon a été invité par les organisateurs de l’exposition à prêter sa basse.  Cette exposition a obtenu beaucoup de succès et a valu à Bill plusieurs chroniques dans des émissions de radio et de presse.

En 2014, lors de l’exposition « Musique – De Charlebois à Arcade Fire »

VEBB-NG – Ville Emard Blues Band-Nouvelle Génération

Ville Emard Blues Band 2004 live – Yama Nekh. Enregistré au festival d’été de Québec en 2004, avec des nouveaux et anciens membres de la formation VEBB. « En 2004, au moment où le Festival d’été de Québec entend souligner de façon particulière le trentième anniversaire de la SuperFrancofête qui s’était tenue dans la capitale québécoise à l’été 1974, l’idée d’une reformation est lancée. Les membres du super-groupe, étant peu portés à la nostalgie, répondent à l’invitation en créant un spectacle intergénérationnel plutôt qu’une simple évocation de l’épopée des années 70. Les festivaliers ont alors droit à une renaissance du groupe sous le thème Ville Émard Blues Band – Nouvelle génération. Le spectacle du 18 juillet 2004 constitue en quelque sorte une passation du flambeau musical au nouveau groupe, formé majoritairement des fils et filles de l’équipe originelle; rarement nouveau groupe aura-t-il bénéficié de tels antécédents. Le spectacle du VEBB-NG est télédiffusée en direct à la télé de Radio-Canada et doit faire l’objet d’un futur documentaire multimédia. »

VEBB-NG avec tous les membres de cette nouvelle génération au grand complet

À 76 ans, ou la retraite sonne déjà depuis quelques temps à sa porte, Bill Gagnon possède et continue d’exploiter un studio d’enregistrement multimédia et reste actif sur scène avec son groupe No Walls en tournée aux États-Unis, à raison de deux ou trois concerts par mois, depuis les trente dernière années. No Walls – Sans Murs, une formation de Free Jazz  établie aux Etats-Unis produisant des concerts et des pièces de théâtre.

Le groupe No Walls.  Avec les musiciens Charles Papasoff (saxophone baryton), Bill Gagnon (basse, violoncelle), Stephen Goldberg (trompette, bugle).

Le groupe a compté dans ses rangs:

  • Rawn Bankley : guitare, chant
  • Marcel Beauchamp : piano, guitare, clarinette, Éminent
  • Lise Cousineau : chant, tambourins, voix
  • Michel Dion : basse
  • Denis Farmer : batterie
  • Roland ‘Bill’ Gagnon : basse
  • Roger Gougeon : flugelhorn, tambourin
  • Marcel Huot : batterie, timbale, harmonica
  • Robert Lachapelle : piano, claviers
  • Yves Laferrière : basse
  • Gilles Massé : guitare
  • Carlyle Miller : saxophone alto, chant, flûte, voix
  • Renald Montemiglio : saxophones ténor et alto, flûte, tambourin
  • Pierre Nadeau : piano, orgue, clarinette
  • Yvan Ouellet : piano
  • Christiane Robichaud : chant, tambourins, voix
  • Michel Robidoux : guitare
  • Sharon Ryan : chant
  • Christian St-Roch : batterie, voix, orgue, chant
  • Estelle Sainte-Croix : chant, piano
  • Michel Séguin : congas, tabuccas, timbales, djembe et autres percussions
  • Robert Stanley : guitare
  • Roger Tellier : guitare
  • Serge Vallières : guitare
  • Roger Walls : trompette

VEBB – Nouvelle génération:

  • Yves Dubois : guitares, voix
  • Christian Gagnon : guitares, voix
  • Gabrielle Gagnon : voix
  • Julien Gagnon : DJ, FX
  • Charles Imbeau : trompette
  • Luc Lemire : saxophone
  • André Nadeau : claviers, piano
  • Richard Perrotte : batterie
  • Vincent Réhel : claviers, Hammond B-3
  • Michèle Robidoux : voix
  • Alexandra Robichaud : voix
  • Martin Roy : basse, contrebasse
  • Marc Séguin : basse
  • Michel Séguin jr. : percussion, batterie
  • Kathleen Sergerie : voix
  • Hugo St-Cyr : batterie

Pour en connaître d’avantage, visitez le site de Bill Gagnon https://www.billgagnon.ca/bio

 

Cet article est commandité par

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: NATHALIE RUSCITO
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

2 Comments

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top