Dossiers

AC/DC 1975 à 80

AC/DC à travers les albums qui m’ont fait vibrer
Publié le 23 août 2021

   Par Ricardo Langlois

AC/DC se classe dans le top 10 du journal de Montréal (1) juste après Queen. Black Sabbath et Pink Floyd font partie de mon époque. La musique de la chambre du poète. La souffrance passe par la musique. Je suis dans mon monde. Traverser l’imaginaire. AC/DC, le petit garçon qui joue comme un dieu. J’ai besoin de ce désordre intérieur. Cette délinquance pour escamoter la souffrance. Je suis sauvage. J’aime la musique que mon papa déteste. Je suis indomptable, le corps imparfait déchiré par les fauves (2) pour citer André Roy le poète.

If You Wanna Rock N Roll

Émeutes, bagarres, rires. Nous sommes en 1975 au milieu d’une bande d’outsiders désordonnés. Ils ont trouvé Bon Scott, le leader absolu, le magnifique. AC/DC découvre qu’ils doivent passer de bonne heure après que Deep Purple ait dépouillé la scène de son matériel. Ils ne se laissent toutefois pas impressionner. Michael Browning donne l’ordre d’attaquer et c’est là que les gènes de pit-bull déchainé de Bon et des frères Young entrent en scène.

« J’ai entraîné AC/DC, mon équipe technique et George Young avec moi dans une énorme bagarre avec l’équipe et le manager de Deep Purple. Une vraie mêlée en plein milieu de la scène ». se souvient Browning. Lorsque les choses se tassent, le groupe fait ses valises et rentre à Melbourne sans avoir joué la moindre note. On leur propose de faire la paix et de jouer le lendemain, mais ils refusent. AC/DC a fait passer son message (3)

High Voltage

La pochette de l’album énonce les intentions du groupe : il s’agit d’un dessin de chien en train de faire pipi sur une sous-station électrique, alors que des canettes de bière écrasées et abandonnées représente un appel aux armes visuel adressé à une classe de fans de rock qui en ont plus qu’assez du Glam intellectuel ( T Rex, Mott the Hoople ) ou de la pop pour adultes. En juin 1975, High Voltage est certifié disque d’or. Il en va de même pour le succès grandissant d’AC/DC. TNT sortira en décembre 75, elle annonce la réelle arrivée d’AC/DC.

Intermède

Je n’écoutais pas AC/DC en 1975. J’étais en pleine crise adolescente. Le groupe n’était pas connu en Amérique et encore moins au Québec. J’apprenais la guitare. J’ai commencé par jouer du Harmonium et du Cat Stevens. Une guitare acoustique vraiment belle. Je me levais la nuit pour la regarder. Je pense aux jeunes de 1975, nous écoutions Black Sabbath et Deep Purple. Même pas Kisss. Je n’étais pas d’accord avec leur mascarade. Ah! Les préjugés. AC/DC, c’est aussi une attitude. Un prodige de la guitare du nom d’Angus Young qui avait supposément 16 ans allait conquérir le monde (4).

Powerage

En 1978, Bon Scott portait une vieille veste de cuir rapiécée et raccommodée pour être portée jusqu’à la corde. Powerage est un hommage au courage face aux revers dévastateurs de la vie. Il y a toujours une lueur d’espoir, un coin de ciel bleu. Sin City est un cri à l’identité, à la liberté dans une belle humanité. Bon Scott, avec sa dent en moins et son attitude d’estropié.

Highway To Hell

En ce premier jour gris de mars 1980, il y a l’ombre qui plane partout. C’est la mort de Bon Scott. Après avoir écouté en boucle Let There Be Rock, High Voltage ou TNT. On a passé notre été à faire jouer dans le truck, ce putain de Highway to Hell. On aimait bien dire ça : ce putain de Highway. C’était notre expression. C’est moi qui conduisait. Nous étions sur les routes de Mirabel. Ten souviens-tu Serge (my love) et toi, Denis, mon fou, mon guide spirituel ? Putain qu’on a du fun à chanter Girls Got Rythm, Walk All Over You ou Shot Down in Flames. On s’inventait des chorographies. Nous étions stoned les trios. C’est la folie. La jeunesse. Moi, j’étais l’écolier en culotte courte. Highway To Hell, c’est un délire d’ado qui vieillit trop lentement. La joie sans cause. La poussière de l’espérance. C’était un peu avant Pop Rock avec Géo. Le destin a voulu que je sois le premier journaliste à parler d’AC/DC. C’était avant Maiden et Metallica.

Rappel  : Highway, c’est l’album mythique que tout bon rockeur doit avoir dans sa collection. Un monument du Blues rock. Le passage obligé vers l’âge adulte. Une tuerie. Les frères Young assurent. L’unique voix de Bon Scott etc…

Photo de Dick Barnatt sur Getty Images

La lettre de Géo

La vie est difficile. Le parti Québécois allait perdre son premier référendum. Le mur est noir. On cherche le bleu du ciel. Comment vêtir l’âme ? Trouver un manteau de lumière au prix inimaginable (5) J’avais un don, celui d’aimer la musique sous toutes ses formes. Je me réjouissais de l’existence. Je fabriquais mon bonheur. Angus Young est un modèle. L’enfant rebelle qui dort en moi. J’avais un devoir à Pop Rock, celui de vous faire rêver. Highway to Hell est un chef d’œuvre. En 1979, il y a eu aussi The Wall de Pink Floyd. Il n’y avait que la musique qui me donnait des ailes. Hendrix et Cobain ont bien compris que des fois on a l’impression d’être déraciné du monde.

Je remercie Géo qui m’a envoyé une lettre pour m’inviter à me joindre à l’équipe de Pop Rock. Une nouvelle vie. Un nouveau chapitre. Un enchantement.

 

Notes

1. Sondage, journal de Montréal, 16 août 2021, Sondage Léger. Sur les 25 premières positions, McCartney et Lennon loin derrière. L’absence de Kurt Cobain et Jim Morrison.
2. André Roy, Comment allons-nous dorénavant écrire ? P. 21. Les Herbes Rouges.
3. Revue Les légendes du rock, no 4. 2021.
4. Notes, journal personnel 1978-1979.
5. Christian Bobin, La lumière du monde, Folio 2003.

 

Ricardo Langlois est critique musical pour Famille Rock et critique littéraire pour Lametropole.com. Il est l’auteur de 3 livres de poésie.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :