Chroniques

The Wall pt 1

Pink Floyd à travers le temps #25
The Wall no 1
Publié le 23 janvier 2022

 

Recherche par René Maranda

The Wall est le onzième album studio du groupe Pink Floyd, sorti le 30 novembre 1979 par Harvest et Columbia Records. C’est un opéra rock qui explore Pink, une rock star blasée dont l’isolement éventuel auto-imposé par la société forme un mur figuratif. L’album a été un succès commercial, en tête des charts américains pendant 15 semaines, et atteignant le numéro trois au Royaume-Uni.

Il a d’abord reçu des critiques mitigées; beaucoup l’ont trouvé exagéré et prétentieux, mais les musiciens ont ensuite été salués alors qu’on a affirmé qu’il s’agissait de l’un des plus grands albums de tous les temps et l’une des plus belles œuvres du groupe.

Trois simples sont sortis de l’album : Another Brick in the Wall, Part 2 (seul single numéro un britannique et américain de Pink Floyd), Run Like Hell, et Comfortably Numb.

De 1980 à 1981, Pink Floyd a interprété l’album complet lors d’une tournée qui comportait des effets théâtraux élaborés. En 1982, The Wall est adapté en long métrage, sur un scénario de Waters.

The Wall est l’un des albums concept les plus connus. Avec plus de 30 millions d’exemplaires vendus, c’est le deuxième album le plus vendu du catalogue du groupe, (derrière The Dark Side of the Moon ) et l’un des albums les plus vendus de tous les temps.

Certains des extraits des sessions d’enregistrement ont été utilisés sur l’album suivant du groupe, The Final Cut (1983). En 2000, il a été élu numéro 30 dans le Top 1000 des albums de tous les temps de Colin Larkin.

En 2003, 2012 et 2020, il a été inclus dans les listes de Rolling Stone parmi les plus grands albums de tous les temps. De 2010 à 2013, Waters a organisé une nouvelle tournée en direct de Wall qui est devenue la tournée la plus lucrative d’un musicien solo.

The Wall est un opéra rock qui explore les thèmes de l’abandon et de l’isolement, symbolisés par un mur.

Les chansons créent une histoire approximative des événements de la vie du protagoniste, Pink, un personnage basé sur Syd Barrett ainsi que sur Roger Waters, dont le père a été tué pendant la Seconde Guerre mondiale. Pink commence alors à construire un mur métaphorique autour de lui.

L’album comprend plusieurs références à l’ancien membre du groupe Syd Barrett, dont Nobody Home, qui fait allusion à son état lors de la tournée américaine avortée de Pink Floyd en 1967, avec des paroles telles que wild, staring eyes, the obligatory Hendrix perm et elastic bands keeping my shoes on (en français : yeux sauvages et fixes, la permanente obligatoire d’Hendrix, et des bandes élastiques gardant mes chaussures).


Pink Floyd en 1967 sur la chaîne de télévision américaine American Bandstand

Liste des titres

Album no 1 
Face A 

1. In the Flesh?  Waters  3:16
2. The Thin Ice  Waters, David Gilmour  2:27
3. Another Brick in the Wall, Part 1  Waters  3:11
4. The Happiest Days of Our Lives  Waters  1:46
5. Another Brick in the Wall, Part 2  Waters, Gilmour  3:59
6. Mother  Waters, Gilmour  5:32
Total  20:11

Face B

1. Goodbye Blue Sky  Gilmour  2:45
2. Empty Spaces  Waters  2:10
3. Young Lust  (writers: Waters, Gilmour) Gilmour  3:25
4. One of My Turns  Waters  3:41
5. Don’t Leave Me Now  Waters  4:08
6. Another Brick in the Wall, Part 3  Waters  1:18
7. Goodbye Cruel World  Waters  1:16
Total 18:43  (38:54)

Album no 2
Face A

1. Hey You  Gilmour, Waters  4:40
2. Is There Anybody Out There?  Waters, Gilmour  2:44
3. Nobody Home  Waters  3:26
4. Vera  Waters  1:35
5. Bring the Boys Back Home  Waters  1:21
6. Comfortably Numb  (paroles Gilmour, Waters)  Waters,,Gilmour  6:23
Total 20:09

Face B

1. The Show Must Go On  Gilmour  1:36
2. In the Flesh  Waters  4:15
3. Run Like Hell  (paroles: Gilmour, Waters) WatersGilmour 4:20
4. Waiting for the Worms Waters, Gilmour  4:04
5. Stop  Waters  0:30
6. The Trial  (paroles: Waters, Bob Ezrin)  Waters  5:13
7. Outside the Wall  Waters  1:41
21:39  (41:48)  album double complet (80:39)

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
⁠WEBMESTRE : STEVEN HENRY
⁠RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
⁠ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : MARIE DESJARDINS

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci ! 

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

%d blogueurs aiment cette page :