Chroniques

The Doors CCR

Origines de la Californie # 1
The Doors, Creedence Clearwater Revival
Publié le 21 novembre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

The Doors

The Doors originaire de Los Angeles, en Californie. Ils sont associés en juillet 1965 et retirés en 1973, deux ans après la mort du chanteur Jim Morrison en 1971.

La fondation des Doors résulte de la rencontre entre deux élèves diplômés de l’UCLA, Jim Morrison et Raymond (Ray) Manzarek.

 Le 8 juillet 1965, Morrison rejoint Manzarek sur une plage de la côte californienne, à Venice et lui fait entendre quelques textes qu’il a écrits dont Moonlight Drive, My Eyes Have Seen You et Summer Almost Gone.

La peinture de Jim Morrison Ocean Front Walk à Venise près de la plage

Fin février 1966, The Doors auditionnent dans un bar de Los Angeles, The London Fog, où ils commencent à jouer quatre nuits, instantanément sur-le-champ, par semaine (puis six), à raison de cinq sets par nuit, jusque début mai.

Puis ils obtiennent en mai 1966 un nouveau contrat avec le Whisky a Go Go, un autre bar branché de Los Angeles.

Au cours du mois de septembre 1966, The Doors enregistrent leur premier album, sobrement intitulé The Doors.

The Doors est depuis inclus au Rock and Roll Hall of Fame depuis 1993.

 

Creedence Clearwater Revival

Creedence Clearwater Revival (souvent appelé simplement Creedence ou désigné par ses initiales CCR) est un groupe de rock aux influences blues et country, originaire de Berkeley dans la région de San Francisco.

Formé en 1958 à l’initiative de l’auteur, compositeur, chanteur et guitariste, John Fogerty, du batteur Doug Clifford, du bassiste Stu Cook — et hâtivement rejoint par le frère aîné de John, Tom Fogerty, ils commenceront d’abord sous le nom des Blue Velvets puis des Golliwogs, avant de se produire en 1967 avec l’album Creedence Clearwater Revival.

En 1958, deux collègues de classe du collège Portola d’El Cerrito, une des considérables petites localités de la baie de San Francisco, décident de former un groupe de blues. John Fogerty achète une guitare électrique pour l’occasion et s’exerce dans sa chambre, tandis que Douglas Clifford l’accompagne en battant sur drums de fortune.

John Fogerty, devant et au centre, dans sa photo de classe de huitième à la Portola Junior High School

Très rapidement, les deux camarades engagent un autre copain, Stewart Cook, à la basse, pour enrichir leur formation. Encore adolescent, pianiste confirmé et bassiste, il a déjà participé à un radio-crochet dans une radio de musique classique d’Oakland.

C’est ainsi que le trio The Blue Velvets voit le jour, à force de répétitions, de concerts dans les bals de lycées et les bars locaux, et même s’il se borne à reprendre des succès de l’époque.

Tommy Fogerty & The Blue Velvets-1961/1962

En 1967, Saul Zaentz a acheté Fantasy Records et a offert au groupe une chance d’enregistrer un album complet.

Il a changé leur nom de l’original Blue Velvets en les Golliwogs, que le groupe répugnait dès le premier jour. Le groupe a alors conclut de son propre nom, Creedence Clearwater Revival (CCR), qu’ils ont pris en janvier 1968.

Selon les entrevues avec des membres du groupe vingt ans plus tard, les composants du nom proviennent de trois sources :

1 Credence Newball, l’ami de Tom Fogerty, dont ils ont changé le nom pour former le mot Creedence (comme dans credo )

2 – Une publicité télévisée pour Olympia Brewing Company (clearwater).

3 – Et Revival pour conjurer leur passé de Golliwogs et pour indiquer leur nouvelle orientation musicale : les racines du blues.

Son inscription au Rock and Roll Hall of Fame en 1993 consacre CCR parmi les groupes américains les plus marquants des cinquante dernières années.

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top