Chroniques

Saga The Band

Origines de l’Ontario # 3
Saga The Band
Publié le 10 juin 2021

Recherche par René Maranda

Saga

Saga est un groupe de rock progressif canadien, originaire d’Oakville, en Ontario. Il est formé en 1977 par Michael Sadler et Jim Crichton. Issue du rock progressif post-1970, le groupe canadien tire ses influences de la musique blues, funk et classique.

Jim Crichton

Le groupe originellement formé de cinq membres, dont trois membres faisaient partie du groupe Fludd en 1977, est premièrement connu sous le nom de Pockets. Le groupe connaît des hauts et des bas au tout début de sa carrière. Après la sortie de leur premier album éponyme en juin 1978, le groupe éprouve de nombreuses difficultés financières, mais connaît un succès retentissant en Europe, particulièrement en Allemagne. Michael Sadler et Jim Crichton composaient ensemble les chansons pour le groupe, qui jouait, à cette époque, dans des bars et des clubs modestes du sud et du nord de l’Ontario.

Fludd 

Dès 1978, Paul Gross, copropriétaire des Phase One Studios, prend le groupe sous son aile et devient leur producteur. Il finance les trois premiers albums du groupe aux côtés du premier manager du groupe Saga, Clive Corcoran.

 Peter Rochon, le premier claviériste du groupe, prend la décision de quitter le groupe Saga en 1978, un an après la formation du groupe, à cause d’insécurités financières.

The Band

The Band est un groupe canadien de rock, composé de Robbie Robertson (guitare), Levon Helm (batterie, mandoline, chant), Garth Hudson (claviers, saxophone, accordéon), Richard Manuel (piano, batterie, chant) et Rick Danko (basse, violon, chant). The Band est célèbre à la fois pour ses propres albums, notamment Music From Big Pink et The Band, mais aussi pour avoir fréquemment accompagné Bob Dylan, de 1965 à 1974.

Le groupe s’est progressivement formé à la fin des années 1950, sous le nom de The Hawks, accompagnant alors Ronnie Hawkins dans d’incessantes tournées au Canada. Remarqués par John Hammond lors des sessions d’enregistrement d’un de ses albums, ce dernier conseillera Robbie Robertson, le guitariste, à Bob Dylan, lorsqu’en 1965, il décide de passer au rock. Les Hawks accompagneront Dylan lors de sa célèbre tournée de 1966 (Royal Albert Hall Concert). Ils le suivront dans sa semi-retraite de Woodstock en 1967, l’accompagnant lors des enregistrements connus sous le nom de The Basement Tapes.

Bob Dylan and the Hawks

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :