Chroniques

More Ummagumma

Pink Floyd à travers le temps # 5
More, Ummagumma
Publié le 27 juin 2021

 

Recherche par René Maranda

 

More

L’album More est le troisième album studio du groupe rock progressif britannique Pink Floyd. Il sort le 13 juin 1969.

Il s’agit de la bande originale du film More de Barbet Schroeder. Le film met en scène l’aventure d’un jeune Allemand, Stefan, qui découvre les plaisirs mais aussi l’enfer de la drogue avec une Américaine, Estelle. Tourné en pleine période hippie, une bonne partie du film se déroule à Ibiza qui deviendra un lieu incontournable du mouvement hippie.

L’affiche du film More

Face A

1. Cirrus Minor  Roger Waters David Gilmour  (5:18)
2. The Nile Song  Waters Gilmour  (3:26)
3. Crying Song  Waters Gilmour  (3:33)
4. Up the Khyber  Nick Mason, Richard Wright Instrumental  (2:12)
5. Green Is the Colour  Waters Gilmour  (2:58)
6. Cymbaline  Waters Gilmour  (4:50)
7. Party Sequence  Pink Floyd Instrumental  (1:07)

Face B

8. Main Theme  Pink Floyd Instrumental  (5:28)
9. Ibiza Bar  Pink Floyd Gilmour  (3:19)
10. More Blues  Pink Floyd Instrumental  (2:12)
11. Quicksilver  Pink Floyd Instrumental  (7:13)
12. A Spanish Piece  David Gilmour Gilmour  (1:05)
13. Dramatic Theme  Gilmour, Waters, Wright Instrumental  (2:15)

 

Ummagumma

L’album Ummagumma est le quatrième album du groupe rock progressif britannique Pink Floyd. Sorti en octobre 1969, il s’agit d’un album double, composé d’un disque enregistré en studio et d’un autre issu de deux concerts du groupe. La pochette montre un effet Droste mettant en scène le groupe, avec une image accrochée au mur montrant la même scène mais avec les membres du groupe dans des positions différentes. La pochette du LP original varie entre les sorties britannique, américaine, canadienne et australienne.

La version britannique a l’album Gigi appuyé contre le mur juste au-dessus des lettres « Pink Floyd »

L’intérieur de la pochette comporte des photos en noir et blanc des membres du groupe. On voit Gilmour debout devant le « chêne aux lutins », un chêne vieux de 900 ans à Kensington Gardens. Les éditions originales en vinyle montraient Waters avec sa première femme, Judy Trim, mais elle est coupée sur la plupart des éditions en CD (la légende de la photo originale « Roger Waters (and Jude) » est donc changée en « Roger Waters » seulement). La photo non recadrée est cependant restaurée pour l’inclusion de l’album dans le coffret Oh, By the Way.

Contrairement à ce qu’affirme la pochette de l’album, les chansons enregistrées en public ne datent pas de juin 1969 : Astronomy Domine et A Saucerful of Secrets proviennent du concert donné par Pink Floyd le 27 avril 1969 au Mothers Club de Birmingham, tandis que Careful with That Axe, Eugene et Set the Controls for the Heart of the Sun ont été enregistrées le 2 mai 1969 au Manchester College of Commerce.

Face 1

1. Astronomy Domine  Syd Barrett 27 avril 1969  (8:32)
2. Careful with That Axe  Eugene David Gilmour, Nick Mason, Roger Waters, Richard Wright 2 mai 1969  (8:49)

Face 2

3. Set the Controls for the Heart of the Sun  Waters 2 mai 1969  (9:27)
4. A Saucerful of Secrets  Gilmour, Mason, Waters, Wright 27 avril 1969  (12:48)

Face 3

1. Sysyphus (Parts 1–4) Richard Wright  (13:28)
2. Grantchester Meadows Roger Waters  (7:26)
3. Several Species of Small Furry Animals Gathered Together in a Cave and Grooving with a Pict  Waters  (4:59)

Face 4

4. The Narrow Way (Parts 1–3)  David Gilmour  (12:17)
5. The Grand Vizier’s Garden Party (Part 1: Entrance; Part 2: Entertainment; Part 3: Exit)  Nick Mason  (8:46)

Le 30 avril 1970, Pink Floyd a joué un set d’une heure dans un auditorium vide de Fillmore à San Francisco, filmé pour être diffusé par une petite station de télévision locale appelée KQED.

Participation à la bande originale

Zabriskie Point

Zabriskie Point est la bande originale du film éponyme de Michelangelo Antonioni. L’album a été enregistré de novembre à décembre 1969. Il est sorti chez MGM aux États-Unis en janvier 1970 et en Europe en mars 1970. Lors du tournage, Antonioni aurait critiqué l’industrie cinématographique américaine pour son gaspillage financier, qu’il trouvait « presque immoral » par rapport à l’approche plus économe des studios italiens.

Titres

Heart Beat, Pig Meat (3 min 11 s) par Pink Floyd
Brother Mary (2 min 39 s) par The Kaleidoscope
Dark Star (excerpt) (2 min 30 s) par The Grateful Dead
Crumbling Land (4 min 13 s) par Pink Floyd
Tennessee Waltz (3 min 10 s) par Patti Page
Sugar Babe (2 min 12 s) par The Youngbloods
Love Scene (7 min 02 s) par Jerry Garcia
I Wish I Was A Single Girl Again (1 min 54 s) par Roscoe Holcomb
Mickey’s Tune (1 min 40 s) par The Kaleidoscope
Dance Of Death (2 min 42 s) par John Fahey
Come In Number 51, Your Time Is Up (5 min 01 s) par Pink Floyd.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : MARIE DESJARDINS

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :