Chroniques

Marty Friedman ex-Megadeth

Guitaristes Émérites 33 selon Murray
Marty Friedman
Publié le 8 janvier 2021

 

Par Normand Murray

 

Marty Friedman

Universal Guitar Hero

Marty Friedman entre bien des guitaristes qui font dans la valeur scalaire ou bien dans l’arpège diatonique en clés majeures ou mineures. Marty n’est pas un de ceux-là. Vraiment, Friedman fait dans la tendance Est Mid est et autres sons ethniques qui le distinguent à être un des guitaristes qui est catégorisé comme vraiment dominant dans la formule de son « Picking » que le monde a rarement vu.

Martin Adam Friedman, né en1962, a grandi à Baltimore Il s’est mis à la guitare à l’âge de 15 ans après un concert de Kiss à 14 ans et la guitare devenait son partenaire de vie à jamais. Il s’est lui-même enseigné les bases fondamentales de la guitare. Sa famille déménage à Hawaï. À cet endroit il fera plusieurs groupes de la place en cherchant de la musique asiatique et du Moyen-Orient pour incorporer ses sons pour son usage personnel et son savoir musical. Sa constance de pratique porta fruit, en 1982, quand il signa avec Shrapnel Records. Ce qui 5 ans plus tard, en 1987,
donna le groupe Cacophony avec le guitariste Jason Becker avec Speed Metal Symphony, qui fut reconnu comme étant un succès du monde metal. En 1988, un album solo avec Dragon’s Kiss. Peut être un clin d’œil à Kiss, ses idoles de ses jeunes années.

L’exposition combinée avec le talent de Friedman lui valu d’être recruté au sein du géant du métal Megadeth en 1990. Le premier album Rust in Peace fut reconnu comme étant un des plus techniques en accomplissement avec des chansons comme Holy War, The Punishement Due et Tornado of Souls, démontrant l’efficacité de son style personnel. Le second album fut Countdown To Extinction démontrant vraiment la chimie entre Dave Mustaine, et ce dernier profita du talent inné de Friedman au sein de Megadeth.

1990

1992

Environ vers le même créneau du temps, Friedman débuta sa carrière non métal. Avec des participations avec Kitaro, il enregistra Scenes en 1992. Dans le futur assez rapproché, il créa deux autres albums qui ont donné de l’importance à sa carrière solo avec ses partitions dans la même veine que son parcours plus metal. Juste avant, sa participation finale avec Megadeth avec Risk, 1999.

Les années 2000, déménagement au Japon. Il débute avec une participation avec le groupe Tourniquet en 2003 avec Where Moth and Rust Destroy. Un deuxième épisode en 2012 avec ceux-ci avec Antiscepitic Bloodbath.(2006), Loud Speaker (2010), Bad DNA, mon album solo de Marty Friedman. Et Tokyo Juke Box, albums 2009 et 2012. Il trempe un peu dans la Pop avec une collaboration avec le groupe japonais de chanteuses pop Momoiro Clover Z (2011) pour une chanson, avec un titre qui devient un succès en 2012, succès uniquement japonais, avec comme nom Metal Clone X avec des musiciens qui requièrent l’anonymat, vu les exclusivités contractuelles de ces derniers avec d’autres formations. 2013, parution de ses capacités et sa compréhension personnelle de la guitare avec un DVD sous la bannière de Loopartist, encore la même année, concert en parallèle avec Bravely Default.

Année 2014, son opus avec Inferno, un chef d’œuvre de sa grande capacité à la guitare de son néoclassique Metal. S’en suivra une tournée européenne avec comme destinations la Norvège, la Pologne, les Pays Bas (Hollande) et l’Allemagne. Dans ces années, il sera grandement sollicité dans le monde du télévisuel et dans le monde cinématographique avec des trames sonores qui lui rendent vraiment tout son potentiel d’être une des meilleurs en la matière. En même temps une autre fois sortie de Wall Of Sound 2017.

2017, Hyper Doom de l’album Inferno

Ce qui prouve sans contre dit sa grande capacité de travail et de création. Dans tous les formats possibles de la musique. 2020 aurait dû être en principe une immense tournée, mais cancellée à cause de ce foutu virus de la Covid..

Maintenant attardons-nous sur sa grande collection de guitares. Début de carrière avec une Paul Reed Smith single cut tremonti model et une Carvin V220 M model. Jackson avec une signature, la KE1 il délaissa la Jackson en 2000 suite à la vente de Jackson à Fender. Maintenant l’Ibanez allait prendre sa place de choix parmi sa collection avec la Marty Friedman modèle MFM 1, la ITC700 solid body, une autre exclusivement japonaise avec signature Friedman, sa superbe SZ avec le corps et le manche ornés d’étoiles en nacre. Tenez-vous bien. une acoustique Chet Atkins G
6120 T 1959 vintage de couleur caramel, une beauté incomparable et un son céleste du grand cirque du country. Étrange, une Fender Stratocaster American Pro Series, lui qui a laissé Jackson par la vente de celle-ci à Fender. Une multitude d’Ovation et même une basse, une Fender American Performer Precision Base Rosewood Fingerboard Sunburst trois couleurs, que tout bon bassiste rêve de cette merveille.

Son jeu de guitare unique est aussi dû au fait, d’entrecouper sa pièce métal trash avec des partitions classiques acoustiques de haut niveau incorporées dans tous ses morceaux de là, le néoclassicisme de son éventail de perfection de la guitare. Il est vraiment complet dans les secrets de cet instrument comme bien peu peuvent prétendre, il est un maître et de ce fait même, il est grandiose dans sa livraison de ses œuvres de n’importe quelle origine, la versatilité étant son créneau. De Megadeath à Mégastar voilà ce qu’il est, une icône au Japon, une idole du monde métal.

2018

Au pays du Soleil levant il est comme cet astre du jour doté d’une brillance sans précédent. Sa réflexion et brillance atteignent tous les continents de la Terre. Universal Guitar Hero.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top