Chroniques

Dream Theater Blue Öyster Cult

Origines de l’État de New York # 2
Dream Theater, Blue Öyster Cult
Publié le 23 janvier 2021

 

Recherche par René Maranda

 

Dream Theater

Dream Theater est un groupe de metal progressif américain, originaire de Long Island dans l’état de New York.

Formé en 1985 sous le nom de Majesty par John Petrucci, John Myung et Mike Portnoy alors qu’ils fréquentaient le Berklee College of Music de Boston, Massachusetts. Le trio a commencé par reprendre les chansons de Rush et Iron Maiden dans les salles de répétition de Berklee.

Le trio a ensuite entrepris de pourvoir les postes restants dans le groupe. Petrucci a demandé à son coéquipier du lycée Kevin Moore de jouer du clavier. Après avoir accepté le poste, un autre ami,, Chris Collins, a été recruté comme chanteur principal.

Après un an d’essai ils ont remplacé Chris Collins par Charlie Dominici.

Les premiers mois de 1986 ont été remplis de diverses dates de concerts dans et autour la région de New York. Pendant ce temps, le groupe a enregistré une collection de démos, intitulée The Majesty Demos .

Ils ont ensuite abandonné leurs études pour se concentrer davantage sur le groupe. Finalement, le père de Portnoy a suggéré le nom Dream Theatre, le nom d’un petit théâtre à Monterey, en Californie , et le nom est resté.

 

Blue Öyster Cult

Ensemble, ils forment un premier groupe, The Disciples, qui devient l’année suivante Travesty. Ils écument les soirées étudiantes et les boîtes locales, et Donald et Albert finissent par délaisser leurs études pour se consacrer entièrement à la musique.

Blue Öyster Cult a été formé en 1967 sous le nom de Soft White Underbelly dans une maison commune de l’ Université Stony Brook à Long Island lorsque le critique de rock Sandy Pearlman a entendu une jam session composée de son camarade de classe de Stony Brook, Donald Roeser et de ses amis. Pearlman a offert de devenir le directeur du groupe et le partenaire créatif, ce que le groupe a accepté.

Soft White Underbelly band

La gamme originale du groupe se composait du guitariste Roeser, du batteur Albert Bouchard, du claviériste Allen Lanier, des chanteurs Jeff Kagel et Les Braunstein et du bassiste Andrew Winters. Pearlman voulait que le groupe soit la réponse américaine à Black Sabbath .

En 1969, Avec le départ de Braunstein et l’arrivée d’Eric Bloom, le groupe change à nouveau de nom et devient Stalk Forrest Group.

En 1970, le Stalk Forrest Group livre un grand concert en plein air qui éveille la curiosité de la maison de disques Columbia : un nouveau contrat est signé. Il faut donc, selon la manie de Pearlman, trouver un nouveau nom au groupe : Blue Öyster Cult (le nom ne signifie pas « Culte de l’Huître Bleue » mais « Secte de l’Huître Bleue », le terme « cult » étant employé aux États-Unis au sens de secte).

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top