Chroniques

Diane Dufresne Carole King

Les femmes dans le Rock #4
Publié le 14 novembre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

Diane Dufresne

Diane Dufresne, née le 30 septembre 1944 à Montréal, au Canada, est une chanteuse, comédienne et peintre québécoise.

Reconnue pour ses costumes extravagants et aussi elle est contemplée comme l’une des plus remarquables chanteuses québécoises.

Le 16 août 1984, Diane Dufresne a écrit une page considérable de l’histoire de la musique au Québec en devenant la première artiste de la province à consacrer un grand concert au stade Olympique de Montréal. Aucun autre artiste québécois n’a répété cet exploit par la suite.

La chanteuse a surtout réalisé un grand rêve : entraîner ses admirateurs dans sa douce folie.

C’est ainsi que 55 000 personnes costumées en rose se sont réunies pour assister à ce concert, que l’on considère aujourd’hui comme l’une des actualités artistiques les plus marquantes des années 1980.

Distinctions

2001 : Chevalier des Arts et des Lettres de la République française (distinction remise par Juliette Gréco)
2001 : Chevalier de l’ordre de la Pléiade de l’Assemblée internationale des pays francophones
2001 : Prix du gouverneur général du gouvernement du Canada pour les Arts de la scène
2002 : Chevalier de l’ordre national du Québec

2006 : Félix Hommage pour l’ensemble de son œuvre
2008 : Chevalier de la Légion d’honneur de la République française
2017 : Compagne de l’ordre des arts et des lettres du Québec décerné par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

Carole King

Carole King, née le 9 février 1942 dans le quartier Brooklyn à New York, est une autrice-compositrice-interprète et musicienne américaine.

Carole King a aussi remporté un triomphe public en interprétant sa propre composition It Might As Well Rain Until September (1962).

Elle connut le succès avec l’album Tapestry (1971), contenant les chansons It’s Too Lateet You’ve Got a Friend, qui se vendit à 23 millions d’exemplaires et la rendit très célèbre comme compositrice et interprète. Ses albums suivants ont été aussi bien reçus : Music (1971), Rhymes and Reasons (1972) et Wrap Around Joy (1974).

En 1973, Carole King fit un concert gratuit extérieurement à Central Park (New York), qui a fasciné plus de 100 000 personnes.

Reconnaissances

1987 : Gerry Goffin et Carole King ont été intronisés au Songwriters Hall of Fame.
1988 : Goffin et King ont reçu le National Academy of Songwriters Lifetime Achievement Award.
1990 : King a été intronisée, avec Goffin, au Rock and Roll Hall of Fame dans la catégorie des non-interprètes pour ses réalisations en écriture.
2002 : King a été accepté « Johnny Mercer Award » du Songwriters Hall of Fame.
2004 : Goffin et King ont été reconnus le Grammy Trustees Award.
2007 : King a été intronisé au Temple de la renommée de la musique de Long Island.
2012 : (3 décembre), King a reçu la 2486e étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

2013 : le 9 février, King a reçu le Grammy Lifetime Achievement Award.
2013 :  Le 21 mai, la Bibliothèque du Congrès a organisé un concert sur invitation seulement dans son auditorium Coolidge en l’honneur de Carole King.
L’hommage des étoiles comprenait des accomplissements de Siedah Garrett, Colbie Caillat, Gian Marco, Shelby Lynne, Patti Austin, Arturo Sandoval et la fille de King, Louise Goffin .
2013 : La nuit suivante, le 22 mai à la Maison Blanche, King a été rejoint par d’autres artistes vedettes dont James Taylor, Gloria Estefan, Emeli Sandé, Trisha Yearwood, Jesse McCartney et Billy Joel. Le président Barack Obama a présenté Carole King avec la cinquième Bibliothèque du Congrès Prix Gershwin pour la chanson populaire le premier attribué à un compositeur de femme.

Le concert de la Maison Blanche et la cérémonie des distributions de prix ont couronné deux jours d’événements célébrant Carole King.

2014King a été admis au Golden Plate Award de l’ American Academy of Achievement .
2015 : Le 6 décembre elle a été triomphale au Kennedy Center Honors pour sa contribution à vie à la culture américaine à travers les arts et des spectacles. 

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top