Chroniques

Deep Purple Perfect Strangers

Ma Machine à remonter le temps # 10
Deep Purple
Perfect Strangers – album Perfect Strangers
Publié le 30 avril 2021

 

Par Pierre Martin

Bonjour mes très chers ami(e)s,
Je tiens à vous dire merci du fond de mon cœur, pour vos compliments, vos cœurs et vos like et de constater, qu’en lisant mes textes, vous les trouvez intéressants et divertissants. Je dois vous dire que pour moi, c’est un plaisir de vous divertir avec mes publications. Je peux prendre jusqu’à deux heures par post pour mes recherches, en incluant des vidéos et ma touche personnelle et mon bagage de D.J. dans les bars rock de l’époque.

Aujourd’hui, avec ma machine à remonter le temps, notre destination : 1984 pour la chanson que je vous offre. Ce groupe que je vous présente est un groupe britannique, de Hertfordshire. Formé en 1968, il est considéré comme l’un des fondateurs du genre Hard Rock avec les Led Zeppelin et Black Sabbath. Au cours de ses cinquante ans d’existence, le groupe est toujours constitué de 5 musiciens ; un chanteur, un bassiste, un guitariste, un batteur et un organiste, mais il a connu plusieurs changements de personnel qui ont déterminé son évolution musicale. Deep Purple est considéré comme l’un des plus grands groupes de rock britannique et a vendu depuis sa création plus de 130 millions d’albums à travers le monde.

Les éléments caractéristiques du son de Deep Purple durant la majeure partie de son existence sont la guitare (Fender Stratocaster) de Ritchie Blackmore et l’orgue Hammond de Jon Lord.

Durant ses 2 premières années, le quintet original enregistre 3 albums influencés par le courant psychédélique et la musique classique. L’arrivée en 1969 du chanteur Ian Gillian et du bassiste Roger Glover donne lieu à la période la plus faste du groupe, avec les albums In Rock et Machine Head (avec le tube Smoke on the Water) et l’enregistrement en public de (Made in Japan). Après le départ de Gillian & Glover en 1973, leurs remplaçants Dave Coverdale et Glen Hugues orientent la musique du groupe dans une direction Soul & Funk, une évolution renforcée par l’arrivé du guitariste Tommy Bolin, remplaçant de Ritchie Blackmore, en 1975. Le groupe se sépare l’année suivante, à la fin de laquelle Bolin meurt d’une overdose de drogue.

En 1980, Rod Evans, premier chanteur du groupe monte un faux Deep Purple, avec des musiciens inconnus qui donnent quelques concerts houleux avant que la justice ne mette fin à la supercherie. La formation emblématique du début des années 1970, la célèbre (mark 11), se reforme alors en 1984, mais sa composition fluctue durant les 10 années qui suivent, dominées par les relations conflictuelles entre Ian Gillian et Ritchie Blackmore : Le premier quitte de nouveau le groupe de 1989 à 1992.

Alors que le second en claque définitivement la porte en 1993. Deep Purple retrouve une certaine stabilité avec l’arrivée de son remplaçant Steve Morse l’année suivante et de Don Airey en 2002 en remplacement de Jon Lord parti pour se consacrer à ses projets solo.
Depuis le groupe continue à produire des albums dans le genre Hard Rock tout en donnant des concerts dans le monde entier à un rythme soutenu. Il est intronisé au Rock And Roll Hall of Fame en 2016, dont à titre posthume pour Jon Lord, mort en 2012 des suites d’un cancer.

La chanson que je vous offre, a toujours été un franc succès sur mes pistes de danse. Tiré de l’album Perfect Strangers en 1984. Voyez cette remarquable prestation LIVE dans la ville de Tokyo au Japon, de leur tournée, To The Rising Sun. Je vous présente, avec un clin d’œil à Géo Giguère, une chanson qu’il aime beaucoup, et moi aussi d’ailleurs.

Deep Purple avec Perfect Strangers

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :