Chroniques

Satriani Rush Duarte

Mémoires à Monast # 31
Mes spectacles et rencontres 
Publié le 24 octobre 2021

Sa passion pour la musique a débuté en 1971. Yves Monast a toujours été attiré par la guitare électrique. (Il a même eu quelques professeurs), mais avec les musiciens, il est comme un poisson dans l’eau…et il fait toujours de belles rencontres avec eux. Voici donc quelques anecdotes à ce sujet.

Par Yves Monast

Anecdote 151 – PFM, Spectrum de Montréal, 12 juillet 2005. La dernière visite du band à Montréal remontait au 5 décembre 1975 au Palais du Commerce. Avant le spectacle, j’ai jasé avec le guitariste Franco Mussida. J’en ai profité pour faire signer mon billet.  J’ai aussi demandé la permission de filmer, mais la gérance l’interdisait.

Anecdote 152 – Joe Satriani, Metropolis. 12 décembre 2010. Mon deuxième spectacle de Joe. Le premier avait eu lieu à La Ronde, le jour du décès de Gerry Boulet. Cette fois-ci, je me retrouve backstage avec ma passe mais le problème, c’est que les rencontres avaient lieu avant et non après le spectacle. Mais j’ai réussi a convaincre le doorman de me laisser passer. Billet signé et une photo avec lui pour mes archives.

Anecdote 153 – Pat Rush, j’ai rencontré ce guitariste au Mont-Tremblant dans un petit bar, le soir de l’hommage à Jeff Healey. Mais Pat n’était pas là sur la grande scène, lui qui avait joué avec Jeff Healey et aussi Johnny Winter (white hot and blue). J’ai filmé un bout de son spectacle ( je devais revenir à Montréal). Je l’ai revu à Victoriaville pour l’hommage à Johnny Winter en compagnie de David Gogo et Ricky Paquette.

Anecdote 154 Chris Duarte, guitariste du Texas que j’ai vu et rencontré à quelques reprises au Festival de jazz et aussi à Tremblant. Vu qu’il n’y a pas de billets pour les spectacles gratuits au Festival de jazz, j’ai tout simplement fait signer l’endos de mon billet de stationnement du cégep du Vieux Montréal. Et ce, en 2007.

Anecdote 155 – Frank Marino, 3 décembre 2010 au Théâtre Corona de Saint-Henri. Encore une fois, j’en ai profité pour jaser avec lui en compagnie de mon ami Peter Sicard, qui lui le rencontrait pour la toute première fois. On a eu droit à tout un spectacle d’une durée de trois heures. En espérant le revoir un de ses quatre.

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :