Chroniques

5 anecdotes Café Campus

Mémoires de Monast # 1
Mes spectacles et rencontres au Café Campus
Publié le 14 février 2021

 

Sa passion pour la musique a débuté en 1971. Yves Monast a toujours été attiré par la guitare électrique. (il a même eu quelques profs) mais avec les musiciens, il est comme un poisson dans l’eau…et il fait toujours de belles rencontres avec eux….voici donc quelques anecdotes à ce sujet.

Par Yves Monast

Anecdote 1 – Le 7 février 1996, j’assiste une fois de plus aux mercredis en blues du Café Campus de Montréal. pour voir et entendre Tinsley Ellis qui se produit en première partie. dans une version acoustique.. Pour sa part Kenny Neal a été chanceux, son frère n’ayant pas passé les douanes. Il a rencontré la veille au Bistro à Jojo nul autre que Jimmy James et l’a invité à participer au spectacle. On a même eu droit à un rappel avec Tinsley Ellis, cette fois-ci en mode électrique.

Anecdote 2  – Lors du spectacle de Smokey Wilson au Café Campus, Montréal le 9 avril 1997, je décide avant le spectacle d aller le saluer backstage. À ce moment-là, le barman me tend un verre pour Smokey et ça me facilite la tache.  Je suis reçu avec un grand sourire.  Je lui demande alors un autographe et de rajouter quelques mots pour m’encourager à la guitare, ce qu il  na pas fait. Je lui demande de nouveau et il signe son nom. Résultat, je me retrouve avec sa signature 4 fois plutôt qu’une. Jamais il ne m’est venu l’idée qu’il ne savait pas écrire, mais par contre, il m’a dit .: tonight I’m gonna teach you how to play the blues !  (RIP)

Anecdote 3  –  Café Campus, Montréal,1er mars 2000. Mon premier spectacle de Philip Sayce, que j’écoutais depuis maintenant quatre ans. Mon ami Ray Point en parlait dans son fanzine Blues Society de Toronto et a ce moment-là, j avais déjà une dizaine de spectacles que Ray avait lui-même filmé. Donc, avant le spectacle, je me ramasse backstage et je jase avec le band incluant Paul deLong, le drummer, qui s’est fait connaitre avec Kim Mitchell. J’ai eu la permission de filmer, mais au bout de 20 minutes, la batterie décide de rendre l’âme. Heureusement, j’ai eu l’occasion de me reprendre plusieurs fois par la suite.

 – J’ai revu Philip Sayce le 2 juillet 2009 au Festival de jazz….et c est là qu’ il m a dit … it s been a long time…. ensuite j’ai filmé le soir même à l’Astral avec sa permission (j’ai eu le contrat).

Anecdote 4 –  Café Campus, Montréal, le 15 octobre 2003. cette fois-ci, pour Eric Sardinas,. Artiste découvert par Steve Vai. (aussi guidoune) dans son attitude scénique. Je lui demande la permission de filmer. Il refuse. Il dit qu’il faut que ce soit pour la télévision, rien d autre.. Je retourne à mon siège, mais là un fou rire me pogne. J avais tout simplement oublier les cassettes 8mm chez moi ! Peut- être une bonne chose en fin de compte. le spectacle aussi est à oublier.

Anecdote 5  –  Café Campus, Montréal 19 mars 2003,. pour le spectacle de Ronnie Baker Brooks. encore une fois je me ramasse backstage avant le spectacle et ‘jen profite pour lui demander la permission de filmer. Il me dit j ai déjà un spectacle officiel sur le marché et il refuse, mais je n insiste pas….alors il me dit tu as l air d un bon gars. je fais un marché avec toi ,tu achètes mon spectacle et je te donne la permission de filmer.  Ce que je n ai pas fait….manquant de sous….mais j’ai le mien dans mes archives…et j ai eu l occasion de revoir Ronnie au festival de Trois-Rivières.

Quelques jours avant, mars 2003, à The Fire Fighters Blues Festival, USA

Sur la photo de bannière, Yves Monast est photographié avec Ian Anderson de Jethro Tull a MTL en 2010 
BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :