Chefs-d'oeuvre

Tea for The Tillerman Cat Stevens

Album chef-d’œuvre #20
Tea for the Tillerman – Cat Stevens
Publié le 26 septembre 2020

 

Recherche par René Maranda

L’albun Tea for the Tillerman de Cat Stevens paru le 23 novembre 1970

Le deuxième album de Stevens sorti en 1970, Tea for the Tillerman comprend plusieurs de ses chansons les plus connues telles que Where Do the Children Play ?, Hard Headed Woman, Wild World, Sad LisaIntoWhite et Father and Son.

Avec Wild World comme single avancé, c’est l’album qui a fait la renommée mondiale de Stevens. L‘album lui-même s’est classé dans le top 10 aux États-Unis.

Le 18 novembre 2003, Rolling Stone a inclus cet album dans sa liste des 500 plus grands albums de tous les temps au numéro 206 et 208 dans une liste révisée de 2012. En 2006, l’album a été inclus dans le livre 1001 albums que vous devez entendre avant de mourir. En 2007, l’album a été inclus dans la liste des « 200 albums définitifs de tous les temps », publié par la National Association of Recording Merchandisers et le Rock and Roll Hall of Fame. Il a été voté le numéro 342 de Colin Larkin de tous les temps Top 1000 Albums..

Liste des titres

Face A

Where Do the Children Play? (Recorded July 1970 at Morgan Studios)
Hard Headed Woman (Recorded July 1970 at Morgan)
Wild World (Recorded July 1970 at Morgan)
Sad Lisa (Recorded July 1970 at Morgan)
Miles from Nowhere (Recorded June 1970 at Olympic Studios)

 Face B

But I Might Die Tonight (Recorded May 1970 at Island Studios)
Longer Boats (Recorded June 1970 at Olympic)
Into White (Recorded June 1970 at Olympic)
On the Road to Find Out (Recorded May 1970 at Island)
Father and Son (Recorded July 1970 at Morgan)
Tea for the Tillerman (Recorded May 1970 at Island)

Commentaires de nos membres

 – Album important de ma discographie.

 – L’album fait partie de la période la plus prolifique de Stevens alors qu’il offrira en moins de deux ans 3 grandes œuvres. On y retrouve des pièces marquantes telles Wild World, une œuvre toujours d’actualité et la touchante Father and Son, une lettre d’un père à son fils lui souhaitant bonne chance dans la vie. Et il ne faut pas oublier que 4 des pièces de l’album dont Where do the Children Play ont fait partie de la bande sonore du film Harold and Maude. L’album fera l’objet d’une relecture complète par l’artiste et sera relancé le 18 septembre 2020 prochain.

 – Quand tu mettais cet album le side b était indispensable pour prendre la mesure de ce chef-d’œuvre Et quoi par la suite en mettre un autre de Cat Steven. Un moment de grâce au forum de Montréal dans les années 70.

 – Un très grand disque dont toutes les tounes sont bonnes ce qui est très très rare !

 – Pour moi c’est un chef-d’œuvre. La qualité sonore fait ressortir la voix unique de Cat Stevens . Les musiciens étaient vraiment sur la coche.

 – J’ai bien hâte de redécouvrir cet album version 2020.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: NATHALIE RUSCITO
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top