Chefs-d'oeuvre

Harmonium Les Cinq Saisons

Album chef-d’oeuvre #13
Harmonium Si on avait besoin d’une cinquième saison 
publié le 4 juillet 2020 

 

Recherche par René Maranda

 

Si on Avait Besoin d’une Cinquième Saison du groupe Harmonium paru en 1974

Cet album s’inscrit comme l’un des plus marquants de l’histoire de la musique québécoise.

À la suite du grand succès du premier album d’Harmonium, Serge Fiori veut une sonorité différente pour le suivant. Il invite Pierre Daigneault, ex-membre du groupe l’Infonie (flûtes, saxophones et clarinettes), à se joindre au groupe lors de la tournée du disque Harmonium et auditionne Serge Locat, ex-membre de Nécessité (piano, claviers), qui est un des premiers musiciens du Québec à s’être procuré un mellotron, directement de Londres. Charmé par le personnage et son instrument, qui leur ouvre de nombreuses possibilités.

L’album s’articule autour d’un concept saisonnier; les quatre premières chansons représentent chacune l’une des quatre saisons traditionnelles, respectivement le printemps, l’été, l’automne et l’hiver et tandis que le dernier morceau, Histoires sans paroles, représente la cinquième saison imaginaire. Certaines paroles de cet album, comme Depuis l’automne  montrent l’idéologie séparatiste partagée par le groupe à cette époque.

Liste des titres

Face 1

1 – Vert (Michel Normandeau, Serge Fiori ) – 5:35
2 – Dixie (Serge Fiori) – 3:26
3 – Depuis l’automne (Serge Fiori, Michel Normandeau) – 10:28

Face 2

1 – En pleine face (Serge Fiori) – 4:50
2 – Histoires sans paroles (Serge Fiori) – 17:12
3 – L’isolement
4 – L’appel
5 – La rencontre
6 – L’union
7 – Le grand bal

Commentaires de nos membres.

–  Pour moi, le groupe Harmonium et leur répertoire c’est un chef d’oeuvre en soi.

–  Pas pour rien que c’est sur la liste des 100 meilleurs disques prog du Rolling Stone.

–  Grand chef-d’oeuvre. Plusieurs sites internationaux dédiés au prog le placent sur leur liste des top 5 avec King Crimson, ELP, Yes et Genesis.

–  Les Cinq Saisons ainsi que l’ Heptade sont des chefs-d’œuvre. Note parfaite. Pour que le Rolling Stone magazine classe un album québécois, c’est qu’il est excellent. Ils n’ont que trois albums studio mais quel trio !

–  J’écoute  encore et écouterai encore longtemps. Je me rappelle l’avoir écouté full blast avec mes écouteurs en regardant la Méditerranée bien évaché sur un banc de la Promenade des Anglais à Nice, presque seul au mois de mars (pas de touristes).

–  Ahhhh l’Heptade, toute un aventure et d’écriture du grand Serge qui était guidé spirituellement et fièr d’être québécois ! Selon moi cet album ne sera  jamais dépassé par d’autres albums québécois.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: NATHALIE RUSCITO
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top