Chefs-d'oeuvre

Crime of the Century Supertramp

Album chef-d’œuvre # 24
Crime of the Century Supertramp
Publié le 27 février 2021

 

Recherche par René Maranda

 

Crime Of The Century de Supertramp

Crime of the Century est le troisième album studio de Supertramp, sorti en 1974..

L’album a reçu critiques élogieuses, y compris son inclusion dans Rolling Stone’s « 50 Greatest Rock Prog Albums de tous les temps ».

Crime of the Century a été le premier US Top 40 albums et a finalement été certifié or aux États – Unis en 1977.

L’album a été particulièrement réussi au Canada, restant sur la carte d’albums pendant plus de deux ans, culminant au numéro quatre et étant certifié Diamant (10 x platine) signifiant des ventes de plus d’un million d’exemplaires.

Face A

 – School – 5:36  Chant : Roger Hodgson et Rick Davies
 – Bloody Well Right – 4:26  Chant : Rick Davies
 – Hide in Your Shell – 6:52  Chant : Roger Hodgson
 – Asylum – 6:30  Chant : Rick Davies et Roger Hodgson

Face B

 – Dreamer – 3:30  Chant : Roger Hodgson et Rick Davies
 – Rudy – 7:22  Chant : Rick Davies et Roger Hodgson
 – If Everyone Was Listening – 4:05  Chant : Roger Hodgson
 – Crime of the Century – 5:34  Chant : Rick Davies

 

 

Commentaires de nos membres

 – Disque qui a servi pour mon passage du disco au rock et depuis. le rock and roll veut ma peau.

 – Commentaire de Normand Murray – Crime, on en a été complices et on est fiers de l’avouer, ce crime du centenaire nous a permis d’avoir une grande histoire d’Amour avec Supertramp. Aveu, acheté avec la pochette et le Bloody Well Right comme titre, une autre incitatif.

 – Les textes sont encore pertinents en 2021 ! La musique n’a pas vieilli d’un iota. Et que dire de la production de Ken Scott et des arrangements orchestraux ; ça frise la perfection !

 – Tellement… L’album qui m’a ouvert à Supertramp. Que de bonnes tounes sur cet album ! Ce qui fait en sorte que c’est un chef-d’œuvre pour moi, c’est que ça s’écoute encore aussi bien aujourd’hui que dans le temps et c’est aussi bon.

 – L’album qui signifie l’arrivée du saxophoniste John Anthony Helliwell dans le groupe et qui a changé le son de Supertramp pour celui que nous reconnaissons aujourd’hui.

 – J’ai découvert ce groupe et cet album au secondaire parce qu’un des animateurs de la radio étudiante de l’école faisait jouer School à toutes les fois qu’il animait. Maintenant, lorsque j’entends cette pièce, ça me ramène toujours à cette époque.

 – On ne pourrait inscrire une autre note que dix sur dix, pour ça il faudrait lui trouver un défaut. Musicalité 10 – Créativité 10 – Originalité 10 – Technique 10 – Arrangement 10 – Message 10 – Universalité 10.

 – Tous les ingrédients pour résister au passage du temps. On en reparle encore, on écoute encore et on apprécie toujours.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top