Albums

Jo Hell Retour aux Racines

Jo Hell – Retour aux Racines
Production Joël Cyr 
10/10
Publié le 16 janvier 2021

Par Nathalie Ruscito

 

 

Celui qui est aussi surnommé Jo de l’enfer aux États-Unis, Jo Hell est de retour au bercail. Accompagné de ses musiciens, le groupe vient tout juste de terminer l’enregistrement d’un nouvel album en studio. On parle d’un premier en français pour l’artiste Jo Hell, qui cette fois en a créé un pour nous, dans la langue de son pays d’origine. Le guitariste, chanteur, auteur-compositeur et interprète, possède déjà un grand bagage, avec plusieurs albums Blues/Rock en anglais à son actif et plus de 25 ans d’expérience. De retour au pays après avoir vécu une quinzaine d’années au Texas, joué avec plusieurs légendes du blues et fait la tournée des plus honorable salles de spectacles aux États-Unis qui sont offert aux artistes de blues, Jo me confia en entrevue, qu’il avait ressenti, en dépit de la pandémie, qu’il était temps pour lui de revenir chez lui, au Québec.

 

 

Retour aux Racines – premier album de Jo Hell en québécois !

Jo Hell s’est entouré de ses amis musiciens, parmi les meilleurs qui soient ici, pour son tout nouvel album ; Sam Harrisson, Stéphane Lapierre et Bruce Cameron.

Un album Blues/Rock aux couleurs texanes, swing, shuffle, boogie et en français. Tout à fait exquis. J’ai adoré du premier coup. Très professionnel avec un son pur, des riffs de guitare pesants et des solos de blues électrisants.  Accompagné d’un bassiste et d’un drummer exceptionnels qui se fondent autour de lui créant une chimie parfaite au son de la guitare de Hell et de l’Hammond B3 de Cameron. Avec des textes qui sonnent vrais, écrits par l’auteur-compositeur et guitariste Jo Hell lui-même. C’est avec passion qu’il nous raconte en chantant d’une voix puissante, chaude et rocailleuse l’histoire de sa vie.

Jo Hell revient au pays rempli d’énergie avec un projet longuement mûri. Chanter du Blues/Rock en français, par fierté pour sa culture et ses origines. En plus de signer les textes et musiques de ses chansons, Jo maîtrise admirablement son instrument, faisant miauler sa guitare comme un vrai bluesman passé maître dans l’art. Et si on parlait aussi de la fougue, de la détermination et de l’espoir qui émanent de cet artiste ! Son amour pour la musique, il la partage aussi avec son prochain. C’est un leader né et un vrai front man !

Un album de qualité où l’on sent en outre, une belle complicité entre lui, ses musiciens et son équipe de production. Jo est de ceux qui carbure aux blues. La musique, c’est sa vie, sa nourriture et sa raison de vivre, on le sent bien. C’est un être rempli d’une belle sensibilité avec une grande joie de vivre et un rire contagieux. Un artiste très passionnant et attachant. Jo Hell veut que ça fonctionne et il s’arrange pour que ça marche. L’artiste voit et s’occupe de tout, entre la conception et la réalisation de ses albums et de ses spectacles. Il a des choses à dire et voilà, il nous les chante avec un cri du cœur, d’une voix chaude et rocailleuse avec des mots vrais, accompagnée de sa muse de guitare, pas plus compliqué que ça ! Cet album nous transporte en cavale, à travers ses horizons et son parcours musical. Un concept réussi, que je vous recommande. Bravo aux artistes et à toute l’équipe de production !

Cette fois, c’est sous un autre œil que Jo lance son tout premier album virtuel en français Retour aux racines. L’album sera bientôt disponible en version digitale et cd. Inspiré du titre, il nous dévoile sur la pochette de son album, un Jo en très bas âge avec déjà une guitare à la main !

Une note parfaite de 10 pour l’ensemble de cette œuvre, qui se veut aussi un bel exemple d’espoir et de détermination. Un album fait par une équipe de professionnels et des musiciens de qualité avec un Jo Hell en pleine puissance. Entouré de ses amis musiciens qui l’accompagnent avec une passion réciproque pour le Blues/Rock, chanté dans la langue de chez nous. L’album Retour aux Racines est marqué par une joie de vivre, la complicité et le plaisir de se retrouver parmi les siens. Un concept heureux qui dégage un vent de liberté parfait pour danser, faire la fête et chanter à tue-tête ! Une perle à ajouter à notre collection de musique Blues/Rock francophone !!!

En primeur pour nous sur Famille Rock, les premiers extraits de l’album de Jo Hell – Retour aux Racines !

  1. Comme un casanova / Jo Hell  (02:45)

Dès la première mesure, on reconnaît l’expérience des professionnels, ils vont droit au but sans demi-mesure, ça swing dès le départ ! La musique entraînante d’une histoire de gars, avec un piano déchaîné, parfaite pour danser. Un power band en pleine expansion, un Jo el Casanova endiablé avec une chanson rythmée qui nous fait vibrer. L’artiste est tellement à l’aise et en possession de tous ses moyens sur une scène comme en studio. À l’écoute, il est très facile de l’imaginer déchaîné sur la scène… Un très bon beat de Rock ! wow, j’ai ressenti comme la suite et la continuité d’un Gerry Boulet, j’adore ça !

  1. Freedom / Jo Hell  (03:08)

Jo Hell sur les ailes de la liberté… Freedom Freedom là je l’ai… Freedom Freedom réveilles-toéFreedom s’est sacré !!!  U-turn, un réveil rempli d’espoir, on change de vie. Un vent de fraîcheur !

  1. Les deux mêmes accords / Jo Hell  (03:57)

Blasé, désespéré, interrogé, une peur d’être à côté d’la track, avec toujours les deux mêmes maudits accords… Une passion qui nous fait continuer et qui nous consume à petit feu. Ça continue, ça peut peut-être même durer toujours… awaye joue, oui c’est ça, joue la même affaire !

  1. Changer d’bord / Jo Hell  (04:27)

Le vent a changé d’bord, je me suis trompé… c’est l’amour qui me donne sûrement le goût de tout changer. Un Jo Hell très hot à la guitare et des musiciens qui déchirent… Une chanson qui nous donne envie de fredonner et de danser, un vrai Rock pesant à saveur de Blues, où l’on peut apprécier le soul d’une voix rocailleuse remplie d’espoir !

  1. Comme l’oiseau / Jo Hell  (04:16)

Slow rock blues. Sur la route du désespoir… la peur, la misère… laissant son cœur entre ses mains… Comme l’oiseau sorti de sa cage… au nom de la liberté… à la croisée des chemins… une histoire d’amour… la mort qui tourne, une autre page… à la croisée d’un nouveau chemin. Une très belle ballade qui parle d’amour et dégage la tendresse, une de mes préférées !

  1. J’en peux pu / Jo Hell  (03:18)

Une course contre la montre, à travers les chemins de sa destinée et les différents périples de sa cavale. Du vrai Blues Rock aux couleurs texanes. Un boogie woogie de Jo Hell, avec un Bruce Cameron déchaîné à la Hammond B3 accompagné de Stéphane Lapierre à la basse et Sam Harrisson à la section rythmique, qui déplace de l’air telle la chimie d’un band parfaite ! J’en peux pu, j’ai envie de passer à autre chose…. Un swing contagieux, attention en voiture, conducteur ne poussez pas trop sur l’gaz…

  1. Ma rue / Jo Hell  (04:19)

Un vrai slow blues à la Jo Hell… très sloopy ! Écoutez les murmures de sa voix et les notes langoureuses de son jeu de guitare, avec ses musiciens en transe, ne formant plus qu’une entité, nous touchant droit au cœur… Gerry, ton amour du Québec et du blues francophone était si grand, que tu es parti un jour en laissant derrière toi, tes amours et tes fans certes, mais aussi de grands artistes de blues auteurs-compositeurs en devenir, qui marqués par cet héritage, continuent ton œuvre. Pour moi, Jo Hell est musicalement parlant, un de ses descendants directs, aucun doute là-dessus. C’est aussi une de mes préférées sur l’album.

  1. Route du Sud/ Jo Hell  (04:26)

Un Texas blues accompagné d’un beat southern et mélodique, d’une belle sonorité. L’histoire du parcours exceptionnel, d’une vie en cavale, rappelant la chaleur de l’été, l’insouciance de la jeunesse et l’espoir de jours meilleurs sur les chemins parcourus.

  1. Vision / Jo Hell ( 04:24)

Une belle intro de mister Jo Hell, avec un son de guitare wah wah, une voix enflammée et un beat qui nous allume. Un visionnaire qui accomplit ses rêves ! Un excellent concept d’album qui s’écoute bien, d’un bout à l’autre. L’artiste nous laisse sur un super bon riff qui swing, en chantant l’amour sur la route du Blues… On Road 66. Un très bon album, bien pensé, bien réalisé et bien produit. La conception, la réalisation et l’enregistrement sont de très bonne qualité. En plus, mentionnons la participation sur l’album de Bruce Cameron également à la sonorisation, aux mixages et à la co-production, ainsi que celle de Richard Addisson @ Trillium Sound Mastering. C’est un beau joyau à ajouter, à votre collection et à votre playlist. Surveillez les dates des shows à venir !

L’histoire d’un Bluesman on Road 66 !

Joël Cyr a commencé à jouer de la guitare à Montréal en 1994, à l’âge de 16 ans. Doué à la guitare et doté d’une belle voix rock, chaude et puissante. Rapidement l’artiste devient auteur-compositeur de ses propres œuvres. Il parcourt la route musicale du Québec et des provinces canadiennes de long en large durant une dizaine d’années, avant de décider en 2004, de quitter sa patrie et de prendre la route des États-Unis jusqu’à Austin au Texas, pour aller gagner sa vie et assouvir sa passion pour le Blues/Rock et spécialement, le Texas blues… On Road 66… « Je fais partie des musiciens qui y ont songé dans le temps à s’expatrier au Texas… » Et Jo Hell lui, fait partie de ceux qui l’on fait et qui ont réalisé ce rêve, avec un certain succès, gagnant très bien sa vie en cavale. Il a très vite su se faire remarquer là-bas, et se faire des contacts. « Il y a tellement d’endroits où se produire, c’est une ville de musiciens. » Reconnu plus ailleurs que dans son propre pays, pas étonnant avec tout son talent ! Je l’admire beaucoup, cela lui a permis de voyager, de rencontrer et de jouer avec plusieurs personnalités publiques et légendaires. Il a eu la chance de partager la scène avec plusieurs grands noms de l’industrie : Buddy Miles (photo de la bannière), Gary Clark Jr., Pine Top Perkins, Frank Hannon, pour ne nommer que ceux-là. Il a fait la tête d’affiche et a participé à plusieurs festivals importants comme le Festival International de Jazz de Montréal, le Festival International de Blues de Mont-Tremblant, le Red White and Blue Festival au Texas et le Pjeireblues Festival de Vilvoorde, en Belgique. »

Crédit Photo JO HELL-Sixx Roses

Jo a plusieurs albums connus en anglais à son actif, parmi ceux-ci mentionnons ses six derniers. Jo Hell (self-titled) – Jo Hell Blues – Live in Belgium – Rockin’Land – Still Alive – Shotgun Love (2018)

Un artiste international sur la Route du Blues

Sur la route 61, quelque part!! Et à Crossroads au Mississippi

Sur la scène avec Gary Clark Jr. et au Antone’s Nightclub, à Austin au Texas 

 

Surveillez la sortie de l’album !

Le lancement officiel de l’album est prévu en février 2021, ainsi qu’un nouveau spectacle, on vous tiendra au courant.. Entre-temps, visionnez la vidéo promo de l’album Jo Hell – Retour aux Racines, (en primeur sur Famille Rock, ici pour nous), incluant quelques extraits des chansons de son nouvel album.

Suivez le groupe sur JoHell.com pour être informés. Notez que le site est présentement en construction et qu’il offrira très bientôt une boutique en ligne, où l’on pourra se procurer tous ses albums, des chandails et plusieurs autres produits dérivés. Bonne Année 2021, à tous nos lecteurs !

Musiciens:
Guitare & voix – Jo Hell
Keybord – Bruce Cameron
Basse – Stéphane Lapierre
Batterie – Sam Harrisson
Crédits:
Musique et Paroles – Joël Cyr
Production – Joël Cyr
Mixing et co-production – Bruce Cameron
Mastering – Richard Addisson @ Trillium Sound Mastering
Édition d’images et conception graphique Bent-O

Photos – Sixx Roses

Joe Hell : Son site web
                Sa page Facebook
                Ses vidéos sur Youtube

 

Encourageons nos Commanditaires

Collecte de fonds GoFundme.com/Festival Nuits Blues

Festival Nuits Blues, fier partenaire de Famille Rock

 

Photo de bannière, Jo Hell et Buddy Miles (ex-drummer de Jimi Hendrix)

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

2 Comments

2 Comments

Laisser un commentaire

BOUTIQUE

To Top