Albums

Clapton 24 Nights

Rock et Orchestre Symphonique #7
Publié le 5 juillet 2020 

 

Recherche par René Maranda

 

Rock et Orchestre Symphonique no XVIII – 24 Nights

Clapton a établi un record en jouant une série de 24 nuits au London Royal Albert Hall entre le 5 février et le 9 mars 1991, après une série de 18 nuits en 1990. Clapton ne serait pas satisfait des enregistrements des concerts de 1990 et a retardé la sortie d’un CD jusqu’après les 24 nuits des dates de 1991. Ces concerts ont été joués avec 4 formations instrumentales différentes, 4 pièces Blues, 9 pièces et des soirées d’orchestre, la dernière avec le National Philharmonic Orchestra dirigé par Michael Kamen .

Il a fallu 42 concerts sur deux ans en 1990-1991 pour compléter 24 nuits, un album live d’Eric Clapton du Royal Albert Hall. Chaque nuit aurait un thème: le rock avec un groupe de quatre ou neuf musiciens; Blues ou orchestral. « C’est un frisson égoïste de jouer avec un orchestre » a déclaré Clapton à Rolling Stone . « Mais il n’a pas vraiment cliqué. C’est un processus très aléatoire, car ils jouent dans une échelle de temps différente. Ils ont frappé le rythme juste légèrement après la descente du bâton du chef; ils jouent en réalité derrière le rythme. Je joue juste sur le rythme ou parfois en face de lui. J’aime pousser le rythme, et donc le mariage est très difficile. »

 

Rock et Orchestre Symphonique no XIX – Bat Out of Hell: Live with the Melbourne Symphony Orchestra

Meat Loaf a enregistré Bat Out of Hell: Live avec le Melbourne Symphony Orchestra en février 2004. La performance énergique en Australie comprenait sept morceaux de son favori Bat Out of Hell de 1977 . « L’ensemble du projet était quelque chose que j’avais très hâte de faire » a déclaré Meatloaf, à The Wire . « Cela m’a donné l’occasion de jouer des chansons classiques avec une nouvelle énergie dont moi-même, le groupe, et surtout le public, nous sommes vraiment nourris. Je considère que c’est le succès ultime. »

Quels que soient ses problèmes de santé, Meat Loaf était une présence ardente sur scène – encourageant le public poli et d’âge moyen de Melbourne. Quand leur chant n’était pas assez fort, il les a réprimandés en disant qu’ils sonnaient comme s’ils venaient de Sydney. Quand cela n’a pas suscité assez d’enthousiasme.

 

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: NATHALIE RUSCITO
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top