Albums

Bruno Pelletier prog rock

Touch (2016)
47:51
8/10  
Article paru le 3 juin 2016,  Poprock 2.0
Republié le 29 aout 2020 

Par Michel Desnoyers

Bruno Pelletier retrouve ses racines hard avec le nouvel album du groupe de prog/rock français,Touch.

Surprenant n’est-ce pas ?… mais tellement logique.

Puisque Bruno a débuté sa carrière en tournant autour de ce style musical, le nouvel album de Touch lui va… comme un gant !

Une initiative de Rudy Roberts, membre de Touch et ami/collaborateur de M. Pelletier du temps de Starmania. Cet album, intitulé Alkemia nous offre 11 pièces de rock progressif de grande qualité. Quelquefois teinté de pop rock, souvent de métal mais toujours avec intelligence, cet album est une pause rafraîchissante dans un marché saturé de pop synthétique à la USA.

Sans être trop agressifs dans le son, Pelletier et sa bande, nous présentent de bons riffs lourds mais accessibles. Pour les nostalgiques, j’oserais situer ce groupe entre Morse Code et Dream Theater. De plus Bruno semble très heureux d’avoir accepté l’invitation à participer à l’enregistrement et ainsi se retrouver dans un contexte plus rock.

En écoutant l’album, les amateurs de progressif lourd seront comblés avec les pièces Ailleurs et On l’aura sur les bras qui sont remarquables par la qualité de leurs harmonies vocales et leurs structures musicales. Don’t leave me est une pièce de hard rock efficace, idéale pour rouler à fond sur l’autoroute dans votre Mustang décapotable.

Sur Petit Homme, Bruno nous offre nuances et sensibilité.  Bref il y en a pour tout les goûts.

Parallèlement à Touch, la carrière de Bruno Pelletier est réglée au quart de tour : nouvel album en préparation, gros succès en Russie, un album avec Guy St-Onge qui marche très bien et une tournée solo estivale qui le mènera en France, il est peu probable de le voir avec le groupe en spectacle cette année… mais si la demande est là, on ne sait jamais !

Avec Alkemia, vous découvrirez un Bruno Pelletier en pleine forme et un groupe en pleine maîtrise de son art. 

En attendant de voir Touch un jour sur une scène québécoise, procurez-vous cet album, vous ne le regretterez pas.

Transfert # 11
BANNIÈRE : STEVE PEARSON
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
RÉVISEUR : MURIEL MASSÉ
SECRÉTAIRE À LA RÉDACTION : RENÉ MARANDA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top