Actualités

Beatles Clapton Santana

Dernière heure #82
En direct de la salle de nouvelles de Famille Rock!
Publié le 8 octobre 2021

Par André Thivierge

Deep Purple : un nouvel album avec déjà un simple à découvrir maintenant ! – Le groupe lève enfin le voile sur le mystère qu’il a laissé planer en partageant le titre « 7 and 7 Is » et le nom du prochain album : Turning To Crime.

Il s’agit du premier album studio composé entièrement de chansons écrites et enregistrées par d’autres artistes. Bob Ezrin, qui avait déjà travaillé avec Deep Purple sur les albums précédents s’est encore beaucoup investi lors de la composition en studio.

On peut aussi découvrir une bande-annonce qui évoque la réalisation de cet album prévu pour le 26 novembre : 

En décembre dernier, Roger Glover avait expliqué en interview que le groupe avait prévu un retour en studio pour 2021 pour se mettre au travail sur le nouvel album.

Eric Clapton aurait pu faire partie des Beatles. – C’est dans une nouvelle interview inédite de John Lennon qu’on apprend que les Beatles avaient pensé virer George Harrison et le remplacer par Eric Clapton. Dans l’enregistrement, on entend John Lennon proférer cette menace alors qu’Harrison avait temporairement quitté le groupe en 1969.

Ce départ soudain, sur un mouvement d’humeur lors des séances d’enregistrement, avait plongé Paul McCartney et Ringo Starr dans le doute, mais John Lennon avait rapidement pensé aux modalités pratiques. Il avait suggéré :  » je pense que si George ne revient pas la semaine prochaine, nous demanderons à Eric Clapton de jouer « .

En réalité, George Harrison était parti voir sa mère à Liverpool, et reviendra en studio avec les Beatles six jours plus tard.

C’est dans le cadre de la biographie intitulée Get Back et signée John Harris (qui va sortir en parallèle au documentaire du même nom réalisé par Peter Jackson), que nous découvrons ces archives inédites. Celle-ci se concentre sur les journées houleuses qui ont suivi le départ de George Harrison des Beatles pendant cinq jours en 1969. C’est grâce à des conversations privées de Paul McCartney, John Lennon et Yoko Ono que John Harris a pu retracer avec précision ce qu’il s’est passé et démêler le vrai du faux.

Des heures d’enregistrements lui ont été remises dans le cadre du projet et il peut maintenant partager l’histoire de cette séparation temporaire en janvier 1969 après une dispute survenue en travaillant sur les morceaux  Get Back  et  Two of Us.  George Harrison s’était alors levé en disant simplement  » à bientôt dans un club ou l’autre ».

Le livre Get Back, arrivera le 12 octobre. Le documentaire de Peter Jackson, The Beatles : Get Back, sera disponible en diffusion continue l’hiver prochain. Il compile au total 55 heures de vidéos inédites et 140 heures d’enregistrements en studio pour « Let It Be« .

Disney + le proposera en trois épisodes de plus de deux heures sur ses plateformes de diffusion continue les 25, 26 et 27 novembre.

Santana reprend un classique de Procol Harum avec Steve Winwood. – Le guitariste Carlos Santana sortira son nouvel album Blessings and Miracles le 15 octobre prochain (via BMG).

Le guitariste a déclaré : « Le titre de cet album vient de ma conviction que nous sommes nés avec des pouvoirs célestes qui nous permettent de créer des bénédictions et des miracles. Le monde vous programme comme indigne de ces dons, mais nous devons utiliser la lumière, l’esprit et l’âme – ils sont indestructibles et inchangeables. Ce sont les trois éléments principaux de cet album. »

Pour bien lancer le tout, Santana a dévoilé sa reprise de Whiter Shade of Pale, le titre culte de Procol Harum, enregistrée à la sauce reggae avec Steve Winwood.

Voyez une rare vidéo de Genesis avec son dernier chanteur studio – Vous voulez voir ce qu’avait l’air le groupe avec Ray Wilson ? Le site Genesis News a récemment déniché une vidéo enregistrée en septembre 1997 aux répétitions du spectacle faisant la promotion du dernier album studio de la carrière de Genesis, Calling All Stations.

On y voit le chanteur, entouré des deux membres fondateurs restants du groupe, Tony Banks et Mike Rutherford répéter le spectacle à venir dont la pièce The Lamb Lies Down On Broadway. La qualité de l’image est clairement VHS mais ça donne une bonne idée de la voix du chanteur qui se rapprochait davantage de Peter Gabriel que de Phil Collins.

Malheureusement, l’histoire n’a pas été très bonne pour ce chanteur qui est arrivé presqu’à la fin de la session d’écriture des chansons. Le disque ne s’est pas bien vendu. Toutefois, le spectacle européen a fait salle comble.

Ce ne fut pas suffisant pour la survie du groupe car il y avait peu d’intérêt en Amérique du Nord pour un Genesis sans Phil Collins. La portion nord-américaine de la tournée a été annulée en raison de la faible vente de billets. Malgré le désir de Tony de se donner une seconde chance, Mike a décidé de fermer les livres.

Ainsi, la présence de Ray Wilson est devenue une note en bas de page dans l’histoire de Genesis. Dommage car les rares enregistrement bootlegs de cette tournée de 1998 démontraient qu’il se débrouillait bien comme nouveau leader sur scène du groupe et qu’il aurait mérité une seconde chance et participer plus activement à l’écriture d’un autre album.

Voici la vidéo enregistrée au Working Men’s Club à Chiddingfold en Angleterre :

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :