Actualités

John Lennon 81 ans

Rêve d’un très grand fan de Lennon
Publié le 11 octobre 2021

Muriel Massé texte (photos) et Géo Giguère photos

Nous avons eu la chance Géo et moi, ce 9 octobre historique, d’être invités à partager l’espace de quelques heures, l’emblématique suite du Fairmount Reine Elizabeth, la 1742. Là où John Lennon et Yoko Ono recevaient en pyjama autour de leur lit les plus grands journalistes du monde entier, il y 52 ans, en 1969 !

John Lennon aurait eu 81 ans !

On se souvient du bed-in pour la paix de huit jours. Du refus de Toronto de l’arrivée de Lennon et Ono. Il fallait que John propage sa peaceful campagne de War is Over, guerre du Vietnam. Un peu à la façon de J-C ! War is Anough. Ils ont opté pour Montréal, pas trop loin.

Le rêve de André Paradis s’est enfin réalisé. Vivre pleinement une journée dans la suite où son artiste préféré, John Lennon, a bien voulu changer le monde ! Vibrer l’ambiance, au son de sa musique, de se blottir du feeling que représente cette grande page de notre histoire musicale.

André et sa conjointe Carole auraient doublement apprécié connaître ce bonheur il y a deux ans en commémoration de la mort de Lennon. Le projet a été avorté causé par la pandémie. En espérant l’an dernier que la crise sanitaire se dissipe, ils avaient réservé à l’avance pour le 9 octobre cette fois-là. Mais non, l’hôtel a remboursé sans problème la totalité de la facture. Cette année, ils n’ont pas pris de chances, tôt, ils ont réservé la suite presque royale ! À 3,600$ pour une nuit ! Oui c’est cher, mais on partage quelques heures avec la famille et les amis ce beau cadeau ! La suite se louait 1400$ en 1969 et il y a peu de temps, 1969$ 

À 70 ans, ce rêve n’a pas de prix et en plus, à cette date, c’est l’anniversaire du cousin Claude, 85 ans ! On l’invite affectueusement à venir fêter avec ses proches dans cet environnement unique.

Amoureux des Beatles depuis toujours. Il était là à l’aéroport de Montréal parmi d’autres fans lorsque John Lennon et sa famille sortirent de l’avion en 1969. Il voulait tellement voir son idole !

Il adore aussi les 3 autres membres des Beatles , mais John Lennon, le révolutionnaire, est celui qui l’émouvait, le rejoignait le plus. Il a déjà rencontré Paul McCartney qui se promenait à cheval dans une campagne de l’Angleterre. Il lui a parlé environ dix minutes. André a même pris sa photo, mais ce cliché personnel est promis prochainement à un autre journal !

Heureux comme un gamin

Grande sortie à Montréal à trois heures de route de son domicile, La Minerve.  « On ne sort plus souvent, les levers du soleil nous comblent tant  ». Sur leur grande terre, ils ont bâti  un musée de la bière. Sur rendez-vous seulement et selon les disponibilités du propriétaire, M. André Paradis. 5000 pièces de collection comprenant des bouteilles, des canettes ainsi que quelques artefacts reliés au monde de la bière. Le prix d’entrée : une bière que chacun doit apporter. Les visiteurs seront invités à les boire avec le propriétaire dans une atmosphère conviviale. Anecdotes et histoires sont également au menu.

Oui, des anecdotes, André, il en a. Nous préparerons un article qui lui sera consacré, avec ses histoires se rapportant à la musique, bien sûr !

Merci André et Carole, de nous avoir permis de visiter cette vibrante chambre d’hôtel et j’espère que vous en avez profité pour explorer tous les recoins et que vous avez fait de magiques rêves.

Le couloir, l’entrée de la suite 1742

Le cousin Claude 85 ans le jour même du 9 0ctobre et le cadeau de l’hôtel, l’éternel pyjama

Exploration surprises des casiers documents

Sourires sur le mythique lit Lennon-Ono

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :