Actualités

Eddie Van Halen 1955-2020

Eddie Van Halen : Au-delà du guitariste
Publié le 9 octobre 2020

 

Par Sylvain Lavallée

 

Edward Lodewijk van Halen

Eddie est né le 26 janvier 1955, à Amsterdam, aux Pays-Bas, d’un père néerlandais, musicien, (saxophone-clarinette), et d’une mère, née en Indonésie. Le père d’Eddie, de retour de la guerre, par manque de contrats, décide de quitter les Pays-Bas et d’aller s’établir aux États-Unis. Après un voyage de 9 jours en bateau, le petit Eddie, ses
parents et son grand frère Alex mettent enfin les pieds aux États-Unis. Pendant le voyage, son père jouait de la musique sur le bateau. Pendant les entractes, il demanda à ses fils de jouer du piano.

Peu après leur arrivée en Amérique, Eddie et Alex découvrent le Rock and Roll. Bye bye, le piano ! Eddie, à la base était un drummer ! Il disait aimer le son des tambours et Alex, un guitariste. Un jour, en arrivant à la maison, Eddie voit Alex jouer sur son drum. Eddie a dit à Alex : « Tu es meilleur que moi  ».  Alex était un naturel. Ils ont donc décidé de changer d’instrument. Le reste fait partie de l’histoire !

À la fin des années 70, les deux plus grands groupes de Hard Rock étaient Kiss et Van Halen. Dans sa biographie Edward Van Halen : A definitive biography, Eddie Van Halen mentionne que Gene Simmons, en 1976, recherchait de nouveaux groupes pour l’étiquette Casablanca Records. Après les avoir vu jouer dans un club de West Hollywood, Simmons leur demande un démo de 12 chansons et les invite à New York, pour des arrangements au studio de Jimi Hendrix, The Electric Lady. Il leur demanda aussi de faire une prestation pour Bill Aucoin, le gérant de Kiss. Mais, suite au refus d’Aucoin de ne pas vouloir les prendre sous son aile, le groupe retourne en Californie.

Simmons recontacte Eddie et lui demande à ce que lui et son frère Alex, produisent des démos pour le prochain album de Kiss, Love Gun. Lors de l’enregistrement de la chanson Christine Sixteen, le solo d’Ace Frehley était le même solo, notes par notes, qu’Eddie avait joué lors du démo.

1979

Quelques années plus tard, en 1982, Eddie, épuisé par ses conflits avec David Lee Roth, a voulu joindre Kiss, alors que, Ace Frehley était sur le point de quitter. Gene Simmons lui a alors dit que ce n’était pas sa place. Que sa place était avec un groupe où, il pourrait mener la musique à sa guise.

À ses débuts, le jeune Eddie souffrait d’anxiété sur scène (stage fright). Il demanda quelques trucs à son père musicien. Comme conseil, son père lui tendit une cigarette et un verre d’alcool. Après sa prestation, Eddie dit à son père « Hey ! Ça fonctionne ! »

L’alcool relaxe Eddie sur scène, mais à son lot de conséquences désastreuses. Suite à ce drink, il y a quelques années, sur les conseils de son père, Eddie commence son combat contre l’alcoolisme qui durera pendant des décennies.

En 1988, suite au décès de son père, résultant de problèmes d’alcool, Eddie déclare au magazine Rolling Stone, qu’il avait arrêté de boire. Hélas, sa sobriété sera de courte durée. Il décide d’entrer en cure de désintoxication en 2007. Sa cure de désintoxication l’empêchera d’assister à l’intronisation du groupe au Rock and Roll Hall Of Fame.

Sa méthode du Finger Tapping a révolutionné l’art de jouer de la guitare. Ses cours de piano dans sa jeunesse l’aideront à développer cette technique : il tape les cordes de sa guitare, comme il pianotait sur le clavier du piano.

Eddie Van Halen n’a jamais su lire la musique. Il mémorisait les mouvements des doigts, de son professeur de piano, sur les touches du clavier et il répétait les mouvements. Cinq ans plus tard, lors d’une répétition pour un concert, son professeur, voyant que le jeune Eddie avait de la difficulté à répéter ce qui était écrit sur les feuilles, a appris la vérité !

Finger Taping

La pièce maitresse du finger tapping, la pièce Eruption. Courte, mais, un classique ! Une méthode sans pareil, maitrisée avec art. Tellement, que son frère Alex, pendant les shows, lui suggérait de jouer en tournant le dos à la foule, de peur qu’il ne se fasse voler sa technique. Si Eddie ne pouvait pas trouver le son voulu sur une de ses guitares, il modifiait le son, avec quelques coups de scie et du papier sablé !

Sa plus célèbre guitare : La FrankenStrat, (Frankenstein), rouge, rayée noir et blanc, qu’il a modifié lui-même à partir d’une caisse à 50.00$ et d’un manche à 80.00$. Le modèle est si fameux, qu’une réplique est exposée à l’Institut Smithsonian à Washington D.C.

Michael Jackson

Le seul artiste qui pouvant rivaliser avec le groupe, dans les années 80 était  Michael Jackson. L’album Thriller, paru en 1982, a été un des albums les plus vendus dans le monde. Il y avait tous genres de musique sur cet album : pop, soft pop et hard rock, comme le veut la chanson Beat It, qui avait un solo de guitare qui ne pouvait provenir que d’un seul homme : Eddie Van Halen.  Quincy Jones, le producteur de l’album Thriller, demande à Eddie de venir faire un tour en studio, même si, aucune entente de collaboration est sur le tapis.

Pendant que Jackson enregistre une autre chanson de l’album, Eddie écoute une prise de Beat It, suggère à Quincy quelques arrangements, et improvise deux solos, tout ça, en trente minutes. Par la suite, Eddie dit à Michael Jackson : « J’ai changé ta chanson. Est-ce que ça te déplait ? »Jackson lui a répondu « Non. J’aime bien les changements plus rapides que tu as apportés ! »

Eddie a refusé d’être payé et d’être crédité sur l’album. Mais, la nouvelle de sa collaboration à l’album, s’est répandue comme une traînée de poudre !

Nouveau chanteur

En 1985, suite à la parution de l’album 1984, le groupe est à son apogée, mais, face à un changement majeur. David Lee Roth décide de faire carrière solo. Le groupe n’est pas prêt à se séparer et part à la recherche d’un nouveau chanteur. « N’importe qui ! ».

Sammy Hagar qui est devenu le remplaçant de David Lee Roth, n’était curieusement pas le premier choix sur une liste assez variée de candidats, candidates ! Patty Smyth, du groupe Scandal, a déclaré à un journal « Eddie Van Halen m’a demandé de joindre le groupe, mais de garder ça sous silence, à ce moment -là, parce qu’il ne voulait pas que Sammy Hagar découvre qu’il était le deuxième choix ! » Un autre chanteur sur cette liste : Darryl Hall, du duo pop-rock, Hall & Oates ! Darryl Hall a refusé l’offre.

Eddie Van Halen a commencé à développer de sérieux problèmes de santé au milieu des années 90. La tournée Balance a été renommée The Ambulance Tour. Eddie avait des douleurs récurrentes aux hanches. Après plusieurs rapports, il se fait finalement opérer en 1999.

2012

Étant un très gros fumeur, il troque la cigarette pour la vapoteuse, en 2015. En 2000, il reçoit un diagnostic de cancer de la bouche et les médecins lui amputent le tiers de la langue. Son cancer se propage à sa gorge, peu après. Même en étant en rémission en 2002, il se rend en Allemagne, pour d’autres examens.

Les causes de son cancer, selon lui, ne sont pas dû au tabac, mais, aux pics de guitare, faits de cuivre et de laiton, qu’il utilisait en show, et qu’il se mettait dans la bouche, directement à l’endroit sur la langue où son cancer a été diagnostiqué. Sans parler des ondes électromagnétiques, présentes dans les studios d’enregistrements, où il a passé la majeure partie de sa vie.

Au début de 2020, le cancer s’est propagé au cerveau. Le 6 octobre dernier, au St. John’s Hospital, in Santa-Monica, California, s’est éteint Edward Lodewijk,(Eddie), Van Halen, entouré de son fils, Wolfgang William Van Halen, sa deuxième épouse,Janie Liszweski, sa première épouse,Valerie Bertinelli et ainsi que son frère ainé, Alexander Arthur Van Halen.

Van Halen était prêt à reconquérir le monde en 2020 et 2021

Il y a eu un spectacle Tribute à Eddie le 7 octobre organisé par Sammy Hagar

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

2 Comments

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top