Actualités

Dio 10 ans après

10 ans sans Ronnie James Dio
Publié le 5 mai 2020 

Par Junior Picard

Comme la plupart des métalleux , je savais que mon chanteur préféré Ronnie James Dio était atteint d’un cancer de l’estomac au stade 4, mais il répondait bien aux traitements et c’est pourquoi le 16 mai 2010 au matin, j’étais sous le choc de l’annonce de son décès !

Ronnie James Dio est entré dans ma vie de très jeune métalleux (malgré que le terme Heavy Metal n’existait pas encore pour définir ce style ni même pour les fans), avec le premier album de Rainbow : Ritchie Blackmore’s Rainbow que m’avait fait découvrir mon défunt cousin Bruno. Sans le savoir, il m’avait fait la surprise de m’acheter un billet pour leur tout premier spectacle à vie à Montréal, le 10 novembre 1975 au Forum version théâtre et qui fut mon tout premier spectacle à vie !

Ce qui me fascinait chez Dio, c’était sa voix très puissante pour ce petit homme et le charisme qui l’entourait. En 1985 lors de la tournée Sacred Heart, j’ai eu la surprise de le rencontrer sur la rue Lambert Closse juste à côté du Forum car il sortait du bus de la tournée et je le regardais et il m’avait fait signe de la main pour que j’aille lui parler ! Vous devinez mon grand étonnement et il voyait mon t-shirt de Dio que je portais et me demanda comment j’allais et je lui demandais la même chose et durant 15 ou 20 minutes, nous avions échangé ensemble et je lui avais dit que j’avais assisté à sa première venue avec Rainbow, Sabbath, Dio, etc… Bref j’avais assisté à toutes ses venues à Montréal exception de ELF ! Cette rencontre avec Dio m’a bouleversé par son extrême gentillesse, sa disponibilité et sa générosité !

En ce dixième anniversaire de commémoration du décès de Ronnie James Dio, je voulais pour cette occasion lui rendre hommage en faisant un survol de sa carrière des Vegas Kings jusqu’à Heaven & Hell …

La carrière prolifique du regretté Ronnie James Dio débuta en 1958 avec son groupe The Vegas Kings qui deviendra Ronnie & The Rumblers puis Ronnie & The Red Caps et leur premier simple paraissait en cette même année révélant la puissante voix de Dio ! Saviez-vous qu’il n’avait jamais suivi de cours de chant ? Sa manière de chanter vient du fait qu’il avait appris à jouer du cor français, ce qui lui demandait beaucoup de souffle.

En 1961, son groupe change encore de nom pour Ronnie & The Prophets qui sera dissous en 1967 pour créer The Electric Elves pour devenir ELF en 1969, nom qu’ils trouvaient très approprié car les cinq musiciens étaient tous de petite taille. ELF feront la première partie des tournées de Deep Purple aux débuts des années 1970.

1975 –  Ritchie Blackmore alors très insatisfait de la nouvelle direction que prenait Deep Purple avec l’album Stormbringer, il décida d’enregistrer un simple: Black Sheep Of The Family avec les membres de ELF à l’exception du guitariste Steve Edward. Blackmore fut tellement satisfait de la performance de Ronnie James Dio qu’il décida de quitter Purple pour fonder le Ritchie Blackmore’s Rainbow et par le fait même enregistrer le premier album de la formation. Dio apprendra très rapidement que c’était parfois pénible travailler avec l’homme en noir, car il fut chargé de dire à ses amis de ELF que leurs services n’étaient plus requis, ce qui lui déchirait le cœur car ils étaient ses potes !

10 novembre 1975 est une date non seulement importante pour Rainbow mais pour Ronnie également car c’est à Montréal que Rainbow va entamer sa carrière sur scène avec la désormais formation légendaire de Blackmore, Dio, Powell, Bain et Carey qui est comparé au Mack II de Deep Purple chez Rainbow !

Rainbow connut plusieurs changements de personnel durant la période de Dio en passant par Mark Clarke, Bob Daisley et notre compatriote David Stone. Sous la période de Dio, trois albums studio : Ritchie Blackmore’s RainbowRainbow : Rising et Long Live Rock N’ Roll et deux albums live : On stage et Live in Munich parurent plusieurs années plus tard en 2006. En 1979, alors que Blackmore voulait un changement de direction musicale pour aller chercher un public plus accessible, Ronnie était en total désaccord et claqua la porte pour débuter une carrière solo qui ne se réalisera pas avant quelques années…

1980 – Black Sabbath ! Lors d’une soirée Tony Iommi et Geezer Butler rencontrèrent Ronnie James Dio et se disaient que sa voix pourrait donner quelque chose d’intéressant et en très peu de temps la pièce : Children Of The Sea était écrite. Suite à ce match parfait, ils entrèrent en studio avec un producteur que Dio leur suggérait, le célèbre Martin Birch qui réalisa les plus grands albums de Purple, Rainbow et plus tard, Iron Maiden et Whitesnake. Black Sabbath reprenait vie et Dio sauva ce groupe après le départ d’Ozzy, malheureusement pour Bill Ward, c’en était trop et il quitta juste avant le concert prévu à Denver et c’est avec l’ancien batteur de Rick Derringer, Vinnie Appice qui sera le nouveau batteur de Sabbath ! C’est lors de la tournée Heaven & Hell que Dio faisant son Meloïk (Devil Horn) avec ses doigts à la foule.

1981 Mob Rules ! Deuxième album avec Dio et le dernier album studio avant 11 ans de cette formation. C’est lors de cette tournée que je voyais Sabbath pour la première fois le 20 novembre 1981 au Forum de Montréal. Durant la tournée Mob Rules, quelques dates sont enregistrées pour figurer sur l’album Live Evil qui paraîtrait en 1982, mais lors du mixage de Live Evil , une dispute stipulant que Dio et Appice etaient entrés en studio pour mettre les voix et la batterie aux premiers plans, provoquant le départ de Dio et Appice qui claqueront la porte de Sabbath, fin 1982.

1983 DIO ! Ronnie James Dio n’a pas perdu de temps aussitôt Sabbath derrière lui, en recrutant Vinnie Appice, Jimmy Bain et Vivian Campbell ex-Black Sabbath, Rainbow et Wild Horses respectivement pour faire paraître le premier d’une série d’excellents albums : Holy Diver, The Last In Line et Sacred Heart après cet album Vivian Campbell est remercié et remplacé par l’ex-Rough Cutt, Graig Goldy qui enregistra : Dream Evil en 1987.

La carrière de Dio. Le groupe connut beaucoup de changements de personnel, ce qui provoquait de l’instabilité au sein de Dio et après la parution de l’album et la tournée Lock Up The Wolves, Ronnie décida d’accepter l’invitation de rejoindre Tony et Geezer au sein de Sabbath. Mais à l’origine le batteur et ex-collèque de Dio dans Rainbow, Cozy Powell, fut contraint de quitter à cause d’une blessure et d’une mésentente avec Dio. Il fut remplacé par Vinnie Appice et ils enregistraient probablement l’album le plus lourd de Sabbath : Dehumanizer en 1992. Passage au Québec pour cet album à l’Auditorium de Verdun que j’avais assisté ! Suite à une proposition d’Ozzy que Sabbath fasse sa première partie aux USA , Ronnie fut tellement insulté et en colère qu’il quitta pour la deuxième fois et c’est Rob Halford de Judas Priest qui le remplaça pour une poignée de concerts avec Ozzy.

Conclusion. Dio reforma donc DIO le groupe et connut des succès mitigés avec quelques albums. Cependant les albums Magica et Killing Dragons furent d’excellents albums !

En 2006 Tony Iommi et Geezer recontactent Ronnie James Dio pour parler d’une éventuelle tournée après la parution de l’album compilation de Black Sabbath : The Dio Years, mais ne voulant pas avoir des problèmes légaux avec l’utilisation du nom de Sabbath,Tony Iommi, Geezer Butler, Ronnie James Dio et Bill Ward décidèrent d’utiliser le titre de l’album Heaven & Hell. Cependant, Bill se retira avant le début de la tournée et Vinnie Appice est de retour pour la version définitive de H&H ! Suite au succès de la tournée en 2007 qui est passée par le Québec en mars, j’avais assisté au spectacle du Colisée Pepsi le 27 mars 2007.

Heaven & Hell entrait en studio pour enregistrer leur unique album studio, The Devil You Know en 2009. Été 2009 – H&H se produisait au légendaire festival Métal de WACKEN en Allemagne et depuis quelques semaines, Ronnie se plaignait de vives douleurs d’estomac… Sans le savoir, il était en phase terminale d’un cancer à l’estomac au stade 4 ! Il était prévu que le groupe retourne au studio pour enregistrer leur deuxième album sous le vocable Heaven & Hell.  Mais Ronnie fût opéré et subit des traitements de chimiothérapie qui devaient mettre sa carrière en pause ! Malgré une amélioration de sa santé en avril 2010, qui lui avait permis d’assister aux Golden Gods Awards pour recevoir son prix de meilleur chanteur Metal, sa condition se détériora très rapidement et le matin du 16 mai 2010 Ronnie James Dio décéda des suites du cancer de l’estomac à l’âge de 67 ans , laissant dans le deuil sa femme Wendy, un garçon et des milliers de fans métalleux… dont moi.

LOS ANGELES, CA – 8 avril 2010, Ronnie James Dio à la deuxième cérémonie du Revolver Golden Gods Awards.(Photo de Frazer Harrison)

Live en Europe en 2010

R.I.P. Ronnie James Dio. 10 juillet 1942 – 16 mai 2010

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top